Table ronde Bouyer Leroux
Cécile Roux
Cécile Roux

Bouyer Leroux, réunit 110 professionnels à son Carrefour de l’Innovation à Strasbourg

Bouyer Leroux, n°1 français de la brique de mur, a accueilli plus de 110 professionnels à son Carrefour de l’Innovation à Strasbourg le jeudi 7 juin. Organisé au Biocluster des Haras, ce rendez-vous autour du thème du développement durable a été une réussite. Il traduit l’intérêt croissant porté depuis quelques années par les acteurs de la région à la marque emblématique bio’bric et à la démarche environnementale du bâtiment, au travers de l’expérimentation E+C-.

Bouyer Leroux, n°1 français de la brique de mur, a accueilli plus de 110 professionnels à son Carrefour de l’Innovation à Strasbourg le jeudi 7 juin. Organisé au Biocluster des Haras, ce rendez-vous autour du thème du développement durable a été une réussite. Il traduit l’intérêt croissant porté depuis quelques années par les acteurs de la région à la marque emblématique bio’bric et à la démarche environnementale du bâtiment, au travers de l’expérimentation E+C-.

Rappelons que sur cette thématique, Bouyer Leroux mène une stratégie volontariste qui doit conduire l’entreprise à réduire son empreinte carbone d’ici 2025, en compensant notamment la consommation de ses 9 usines (57 GWh/an) par de l’électricité verte ainsi qu’en ayant recours aux biomasses. Plus largement, la gestion exemplaire des ressources est un des piliers de Bouyer Leroux.

Un temps fort sur les projets durables à Strasbourg

Une table ronde a notamment réuni plusieurs acteurs régionaux du bâtiment et était animée par Antoine Cellier, directeur marketing de Bouyer Leroux. L’occasion d’aborder l’intégration d’une démarche environnementale dans toutes les phases d’un projet à travers un exemple local : le programme en brique EKO² mené par Alcys Promotion (Frank Maire), Illios bureau d’études (Gilles Garnier) et le cabinet K&+ Architecture (Maxime Khalili). Le format de la soirée a permis de mettre en évidence l’étroite collaboration nécessaire entre chaque intervenant pour aboutir à un bâtiment véritablement éco-performant.

Au cours de cette table ronde, Éric Chenderowsky, directeur de l’urbanisme et des territoires de la ville et eurométropole de Strasbourg, a dressé un panorama du marché de l’immobilier alsacien en mettant en lumière les différents projets notamment ceux dans les éco-quartiers.

Une forte implication locale

Cet événement montre à quel point tous les acteurs convergent dans cette démarche de développement durable. En effet, Bouyer Leroux n’a de cesse de sensibiliser ses clients autour de cette problématique et de les inciter à améliorer leurs pratiques.

Promoteurs privés, bailleurs sociaux, entreprises générales, maîtres d’œuvre, architectes, bureaux d’études structures et thermiques, négoces, etc. étaient ensuite invités à se retrouver, échanger et se projeter sur leurs projets à court et moyen terme.

« Le potentiel reste important dans cette région d’excellence pour la construction » conclut Antoine Cellier. Bouyer Leroux affiche plus que jamais sa volonté de garder le cap vers l’Est….

 

partager sur les réseaux sociaux