Edilians Bouyer Leroux Terreal
Cécile Roux
Cécile Roux

Bouyer Leroux Alliance avec Edilians et Terreal

Les entreprises BOUYER LEROUX, EDILIANS et TERREAL, leaders de la terre cuite en France, ont répondu à un Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par TISSEO-INGENIERIE pour la valorisation des déblais de chantier issus de la troisième ligne du métro toulousain et de sa connexion à la Ligne B. Possédant des sites à proximité immédiate du chantier, les trois sociétés unissent ainsi leurs efforts au sein d’un Groupement Momentané d’Entreprises (GME) afin de proposer l’expérimentation de la valorisation des matières excavées par intégration au processus de fabrication de matériaux en terre cuite.

 

Les entreprises BOUYER LEROUX, EDILIANS et TERREAL, leaders de la terre cuite en France, ont répondu à un Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par TISSEO-INGENIERIE pour la valorisation des déblais de chantier issus de la troisième ligne du métro toulousain et de sa
connexion à la Ligne B. Possédant des sites à proximité immédiate du chantier, les trois sociétés unissent ainsi leurs efforts au sein d’un Groupement Momentané d’Entreprises (GME) afin de proposer l’expérimentation de la valorisation des matières excavées par intégration au processus de fabrication de matériaux en terre cuite.

TISSEO-INGENIERIE, maître d’ouvrage délégué représentant le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération toulousaine, a lancé cette procédure collaborative en vue du lancement d’appels d’offres pour la valorisation de 2,8 millions de m3 de terres excavées des ouvrages souterrains dans le respect de la réglementation environnementale.
Face aux enjeux environnementaux de ce chantier de taille, les sociétés BOUYER LEROUX, EDILIANS et TERREAL ont groupé leurs capacités d’accueil pour proposer :
– la valorisation de la matière par son introduction dans les matériaux de construction en terre cuite pour le gros-oeuvre et la toiture, en cohérence avec la Loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (loi n° 2020-105 du 10 février 2020) ;
– la valorisation en remblais de carrière.
La distance maximale de 10km de ces sites (tuilerie et briqueteries) à la gare de Colomiers permettra également d’assurer un bilan carbone limité en matière de transport.

partager sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Dernières actualités presse !