Extension bureau SPPF
Cécile Roux
Cécile Roux

SPPF prépare l’avenir

Plus de 40 ans après sa création, SPPF est devenu le leader français de la production de volets roulants pour bloc-baie. Son défi dans les années à venir, adapter son outil pour continuer son développement !

Créée en 1947 à Cholet, SPPF (Société de Production de Portes et Fermetures) débute son activité par la fabrication de portes isoplanes puis s’oriente très rapidement vers le marché de la fermeture bois pour produire des persiennes et des portes de garage.

En 1968, elle opte pour le PVC et devient l’un des précurseurs dans la fabrication des persiennes dans cette matière.

En 1972, un premier achat d’extrudeuse permet d’intégrer la fabrication des profils et de diversifier la production avec les portes de garage et les volets roulants.

En 1986, SPPF lance un des tout premiers volets roulants pour bloc baie, le BF (bloc fenêtre). L’innovation est d’intégrer le volet sur la fenêtre en usine pour en faire un ensemble posé sur chantier en une seule opération.

Plus de 40 ans après, SPPF est devenu le leader français de la production de volets roulants pour bloc-baie. Son défi dans les années à venir, adapter son outil pour continuer son développement !

UNE TRÈS FORTE DYNAMIQUE

Depuis l’acquisition de SPPF par le Groupe Bouyer Leroux en 1996, l’entreprise est passée de 5 millions de chiffre d’affaires avec 19 salariés, à environ 44 millions d’euros (exercice 2018-2019 clos au 30 septembre) avec 150 collaborateurs. Sa croissance s’est particulièrement accélérée depuis une dizaine d’années avec un doublement de son chiffre d’affaires sur cette période.

Les raisons de ce succès reposent tout d’abord sur une politique très forte d’innovation, avec une intégration totale de la conception des produits, afin de toujours proposer une solution adaptée à son marché. Elles s’expliquent aussi par un service et une écoute client au cœur de l’ADN de l’entreprise. Cette philosophie a permis à SPPF d’être un partenaire fort des menuisiers industriels et d’en faire le principal fabricant de volets roulants pour bloc-baie, avec l’assemblage de 800 volets/jour auxquels s’ajoute la fourniture de 1000 volets/jour en kit pour être assemblés chez le menuisier.

 

« Depuis plusieurs années, nous bénéficions d’une bonne dynamique avec des produits qui répondent aux nouvelles exigences de la construction comme la thermique ou la facilité de pose. Le marché de la menuiserie lui-même est variable : 2018 avait été très favorable mais 2019 fait plutôt apparaître un ralentissement. Nous continuons néanmoins à poursuivre notre croissance grâce à la pertinence de notre offre » souligne le directeur général Stéphane Jacquet tout en poursuivant « Pour accompagner notre développement, l’un des enjeux est d’attirer et d’intégrer une grande proportion de nouveaux collaborateurs. L’entreprise a déjà créé 50 emplois sur ces 4 dernières années et nous prévoyons d’en créer une cinquantaine supplémentaire d’ici 5 ans ».

UN ENJEU : LE RECRUTEMENT

Pour accompagner cette dynamique, l’entreprise a besoin de main-d’œuvre mais se heurte à des difficultés de recrutement. Plusieurs profils sont recherchés dont certains avec des compétences spécifiques – extrudeurs, techniciens, opérateurs d’assemblage, … « Il n’est pas facile de trouver des profils déjà formés sur le marché, et nous sommes attentifs à ce que les nouveaux arrivants s’intègrent bien dans l’équipe. A ce titre, nous sommes beaucoup plus vigilants sur leur état d’esprit et leur motivation que sur leurs compétences techniques. Nous n’hésitons pas à investir en formation pour les faire progresser en compétence » confie Stéphane Jacquet. « Quand nous sommes un peu en retard sur notre besoin de recrutement, nous bénéficions d’un accord d’annualisation de temps de travail qui nous permet d’adapter notre capacité de production ; je dois dire que tout le monde joue bien le jeu et nous n’avons jamais eu de difficultés à livrer nos clients ».

L’entreprise cherche des profils d’opérateurs d’assemblage. Il s’agit de personnes qui vont monter des volets roulants ou préparer des éléments de volets. C’est un travail dynamique avec des changements de poste réguliers ; l’objectif étant de développer la polyvalence de nos collaborateurs et de leur éviter une certaine routine.

Un autre poste recherché est celui d’extrudeur. Il consiste à conduire une ligne d’extrusion pour réaliser les profilés PVC. Comme il demande plus de technicité, SPPF a mis en place des formations qualifiantes certifiées par l’Etat pour accompagner la montée en compétences de certains collaborateurs

« Je rappelle que l’un des atouts de SPPF est d’avoir un turn-over très faible. Cela s’explique par un fort attachement des salariés à leur entreprise ce qui permet de conserver une culture forte et d’accompagner plus facilement l’intégration des nouveaux. Au fur et à mesure de la croissance de l’entreprise, nous serons, de toute façon, amenés à créer des postes aussi bien administratifs que techniques ».

 

Pour SPPF, intégrer des salariés motivés et dynamiques, les former, favoriser les mobilités et les prises de responsabilités sont de véritables enjeux.

 

 SPPF : UN ANCRAGE LOCAL ET UNE FABRICATION 100% FRANÇAISE

 Depuis sa création à Cholet, le site historique a connu plusieurs extensions afin d’accompagner l’évolution constante de son activité : récemment, SPPF a construit une extension pour augmenter la surface de ses bureaux et a loué des bâtiments industriels, faisant passer la surface exploitée de 11 000 à 15 000 m2. D’autres agrandissements sont actuellement à l’étude.

Le site industriel accueille, aujourd’hui, trois ateliers de production : un atelier de production avec 13 lignes d’extrusion et deux ateliers d’assemblage avec 5 lignes de montage. Les pièces qui sortent de l’atelier d’extrusion sont soit vendues en kit soit utilisées dans l’atelier d’assemblage qui livre des volets roulants entièrement montés aux industriels de la menuiserie.

 

SPPF s’intègre dans un écosystème de la menuiserie industrielle qui est une des forces de la région. On estime que 1/3 des menuiseries françaises y sont produites. L’entreprise a noué des partenariats de longue date avec des clients et des fournisseurs locaux.

 

 DES INNOVATIONS PERFORMANTES ET DURABLES

SPPF a la volonté d’offrir des produits et services toujours plus qualitatifs ; grâce à son savoir-faire exclusif, SPPF n’a de cesse de répondre aux demandes des professionnels tant sur les plans techniques que sur la mise en œuvre des produits. Parmi nos gammes, citons les produits phare, le Thermobloc et Optibloc.

 

Thermobloc, la référence du marché ! Ce volet roulant bloc-baie affiche d’importantes performances en termes d’isolation thermique, d’étanchéité à l’air et de confort acoustique. Idéal pour accompagner la transition énergétique en cours (bâtiments BBC, Maisons passives, etc.).

 

Optibloc, est un coffre qui inclue 4 brevets. Il a été développé avec l’idée d’efficacité maximum à chaque étape, de la production du coffre à la pose sur chantier, tout en apportant d’excellentes performances thermiques et d’étanchéité à l’air élevées. Grâce à son excellent rapport performance/prix, il est devenu le leader de son marché en seulement 3 ans.

 

Pour répondre aux défis environnementaux (lutte contre le réchauffement climatique, préservation des ressources), et conformément aux valeurs affichées par le Groupe Bouyer Leroux, SPPF a placé le développement durable au cœur de sa stratégie d’entreprise depuis de nombreuses années. En effet, SPPF a été parmi les premiers de son secteur à recycler sur site l’intégralité de ses chutes de PVC et d’intégrer une part significative de produits issus de la filière du recyclage des menuiseries dans sa production.

 

Pour rester dans cette dynamique de croissance continue, SPPF mise sur l’innovation produit et l’accompagnement client « Nous travaillons activement sur de nouvelles fonctionnalités à apporter à nos produits de demain. Le brise-soleil orientable intégré à la menuiserie comme un bloc baie est un très bel exemple. Notre nouveau bâtiment en est d’ailleurs équipé. Si nous voulons rester un acteur de référence, il faut prendre les devants et nous avons d’autres idées pour les années futures » conclut Stéphane Jacquet.

 

partager sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Dernières actualités presse !