Vue aérienne La Boissière-panneaux photovoltaïques
Cécile Roux
Cécile Roux

Une nouvelle usine à la Boissière du Doré

Une nouvelle usine à la Boissière du Doré

Octobre 2014

Nouvelle usine spécialisée dans la production de coffres et de linteaux monoblocs en terre cuite à La Boissière Du Doré (44) pour le Groupe Bouyer Leroux

Cliquez sur les images pour les télécharger – Merci de mentionner le crédit photo du fabricant lors de l’utilisation de visuels

Nouvelle usine spécialisée dans la production de coffres et de linteaux monoblocs en terre cuite à La Boissière Du Doré (44) pour le Groupe Bouyer Leroux

 

Conformément au projet industriel annoncé par le Groupe Bouyer Leroux dans le cadre de l’acquisition de l’activité Imérys Structure, la société Bouyer Leroux Structure, nouvelle filiale du groupe dont le siège est situé à La Séguinière (Maine et Loire), a réalisé une unité de production d’éléments de grandes longueurs sur le site de La Boissière du Doré en Loire Atlantique.

Le Groupe Bouyer Leroux, qui dispose ainsi de 4 sites de production dans la région des Pays de la Loire (La Séguinière et Vihiers dans le Maine et Loire ; St Martin des Fontaines en Vendée), a investi en Loire Atlantique avec le double objectif d’accompagner le fort développement des ventes de linteaux et de coffres de volets roulants monoblocs en terre cuite et de préserver l’emploi dans un contexte de marché difficile.
La construction de cette nouvelle ligne a débuté en janvier 2014 pour se terminer en mai, soit un temps record lié à la performance des entreprises choisies.
La production a démarré en juin et l’usine était à son objectif de qualité et de productivité dès le mois de juillet 2014.
Afin de tenir ce planning, le Groupe Bouyer Leroux, fidèle à son ancrage économique régional, a confié l’intégralité de la réalisation de ces travaux à des entreprises de la Région des Pays de la Loire telles que Baron à St Pierre Montlimart (49), ACSM aux Herbiers (85), Établissement NAULEAU à Chauché (85), EP Inglobe à St Fulgent (85) et Nantes Europe Elec à Sautron (44). La ligne de manutention a été réalisée par la société TECAUMA située aux Essarts en Vendée.
Cet investissement, véritablement stratégique, dont le montant total s’élève à 4,5 millions d’euros, a consisté en une transformation complète de l’usine.
Il a notamment compris :

 

– un nouveau séchoir (pour lequel un brevet est déposé)
– une ligne complète de manutention des éléments de grandes longueurs (supérieure à 3 mètres) sur les différentes phases du process de production
– une ligne de sciage pour la fabrication de produits dont les longueurs peuvent varier de 80 cm à plus de 3 mètres
– 2 lignes d’assemblage des coffres de volets roulants.

Cette unité représente un potentiel de production de 20 000 tonnes. Dans sa configuration actuelle, sa capacité est de 10 000 tonnes.
Elle est implantée dans un bâtiment de 15000 m² sur un site dont la surface est de 10 ha.

La formation du personnel de production de La Boissière du Doré, une trentaine de salariés, a eu lieu début 2014 sur le site industriel de La Séguinière où Bouyer Leroux exploitait depuis 2 ans une ligne de fabrication d’éléments monoblocs de grandes longueurs. La capacité de production de cette ligne apparaissait, en effet, insuffisante pour accompagner le groupe Bouyer Leroux dans son développement national suite à l’acquisition d’Imérys Structure. Cette ligne est désormais dédiée au développement de nouveaux produits. Elle permet au groupe de disposer d’un outil spécifique pour les mettre au point.

partager sur les réseaux sociaux