Le Groupe Bouyer Leroux acquiert Si Tech Industrie

Dans le cadre de sa stratégie de développement durable et équilibré, le Groupe BOUYER LEROUX a réalisé l’acquisition de la société SI TECH INDUSTRIE fabricant de pergolas bioclimatiques, qui renforce son offre de solutions pour un habitat sain, agréable à vivre et économe en énergie.

Créée en 2016 par Monsieur Alain PEUCHOT, SI TECH INDUSTRIE conçoit, fabrique et commercialise en B to B une gamme très qualitative de pergolas bioclimatiques sous la marque Eléance.

 Spécialisées dans la conception de pergolas sur mesure, les équipes de SI TECH INDUSTRIE disposent des savoir-faire et d’un outil industriel performant pour concevoir et fabriquer des structures aux formes spécifiques avec des portées de poutres pouvant atteindre 10 mètres, sans poteau intermédiaire et dont la conception favorise une installation simple, qualitative et très rapide.

Basée à Fréjus (83), SI TECH INDUSTRIE emploie 25 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 7 millions d’euros en 2023.

Les synergies marketing et commerciales entre les filiales et marques du Groupe BOUYER LEROUX (BOUYER LEROUX et bio’bric, FLO et WIZEO Fermetures, CEDMAT, SOPROFEN, Groupe MAINE, PANAGET) et la société SI TECH INDUSTRIE sont nombreuses : prescription, offres complémentaires, innovantes et différenciées, destinées à la construction et l’amélioration des logements neufs, clientèles diversifiées, dispositifs industriels et logistiques performants et complémentaires, potentiel renforcé en matière de recherche et de développement. 

Cette acquisition permettra de compléter les gammes de produits du Métier Fermetures pour l’habitat du Groupe BOUYER LEROUX (coffres de volets roulants, screens, de portes de garage, portails et clôtures), et aussi d’enrichir l’offre de services.

 

L’intégration de la société SI TECH INDUSTRIE, dotée d’une forte culture de satisfaction du client, d’innovation et de qualité des produits et des services, renforcera le potentiel de croissance du Groupe BOUYER LEROUX.

 

Bouyer Leroux: une stratégie de décarbonation ambitieuse

Attaché à ses valeurs et ses origines coopératives (profil d’industriel long termiste, transparence, client placé au coeur de la stratégie, qualité et
innovation, droits et devoirs, respect, partage), le groupe s’est développé à 50 % par croissance organique et 50 % par croissance externe.
Ces dernières années, le rythme soutenu d’acquisitions et de développement d’activités nouvelles a notamment répondu à l’objectif stratégique de développement durable et équilibré du Groupe (solutions permettant de construire et rénover un habitat éco performant, diversification neuf/rénovation, collectif/maison individuelle, structure et équipement intérieur ou extérieur des logements).

Attaché à ses valeurs et ses origines coopératives (profil d’industriel long termiste, transparence, client placé au coeur de la stratégie, qualité  et innovation, droits et devoirs, respect, partage), le groupe s’est développé à 50 % par croissance organique et 50 % par croissance externe. 
Ces dernières années, le rythme soutenu d’acquisitions et de développement d’activités nouvelles a notamment répondu à l’objectif stratégique de développement durable et équilibré du Groupe (solutions permettant de construire et rénover un habitat éco-performant, diversification neuf/rénovation, collectif/maison individuelle, structure et équipement intérieur ou extérieur des logements).
Il y a 10 ans, Bouyer Leroux réalisait 80 % de son chiffre d’affaires dans la construction de logements neufs.
Au terme de l’exercice clos le 30 septembre 2023, la part de la rénovation dans le chiffre d’affaires total du Groupe est égale à celle de la construction neuve.

STRATÉGIE DU GROUPE BOUYER LEROUX

La stratégie du Groupe vise à atteindre une taille critique par une croissance équilibrée et durable, plus rapide et rentable que ses concurrents, par un management efficace des hommes et des projets, par une gestion exemplaire des ressources et un développement planifié de solutions innovantes, pour créer plus de valeur ajoutée pour les clients, les filiales du Groupe, les collaboratrices et collaborateurs, les sociétaires et ainsi garantir sa pérennité, son attractivité et son indépendance. 
Elle privilégie le développement du coeur de métier ou autour du coeur de métier, et peut nécessiter la réalisation d’opérations de croissance externe ciblées sur des entreprises industrielles présentant un niveau élevé d’intégration et offrant une complémentarité de gammes et de couverture géographique, une originalité et une qualité des systèmes et produits, une compétitivité et une rentabilité cohérentes avec celle du Groupe.
Cette stratégie considère l’acquisition de licences exclusives de production et de développement de collaborations techniques ou en matière de R&D avec des entreprises industrielles indépendantes permettant de compléter l’offre avec des systèmes, produits ou process originaux et éco-performants.

Groupe Bouyer Leroux renonce à l’acquisition du Groupe Riaux

Eu égard au contexte géopolitique de ce début d’année 2022, le Groupe BOUYER LEROUX opte pour la prudence et renonce à l’acquisition du Groupe RIAUX, leader sur le marché de l’escalier sur-mesure en France.  

Cette acquisition n’aura donc pas lieu quand bien même elle s’inscrivait parfaitement dans la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX, et devait lui permettre de renforcer son offre de solutions éco-performantes et de se développer dans l’aménagement intérieur des logements.

Eu égard au contexte géopolitique de ce début d’année 2022, le Groupe BOUYER LEROUX opte pour la prudence et renonce à l’acquisition du Groupe RIAUX, leader sur le marché de l’escalier sur-mesure en France.  

 

Cette acquisition n’aura donc pas lieu quand bien même elle s’inscrivait parfaitement dans la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX, et devait lui permettre de renforcer son offre de solutions éco-performantes et de se développer dans l’aménagement intérieur des logements.

 

Le Groupe BOUYER LEROUX affiche à fin février, 5ème mois de son exercice 2021-2022, une croissance de 22% de ses activités et se dit confiant quant à sa capacité à être résilient face au ralentissement des marchés de la construction de logements neufs et de la rénovation.

 

Il a très récemment communiqué sur l’ambitieux programme de transition énergétique qui permettra à la société BOUYER LEROUX leader français des briques de mur en terre cuite de décarboner 90% de sa production à horizon 2025-2027.

 

  

Groupe Bouyer Leroux entre en négociations exclusives avec le Groupe Riaux

Le Groupe BOUYER LEROUX a remis une offre et engagé des négociations exclusives pour l’acquisition du Groupe RIAUX

Dans le cadre du déploiement de sa stratégie de développement durable et équilibré de ses activités, le Groupe BOUYER LEROUX a engagé un projet d’acquisition du Groupe RIAUX, leader sur le marché de l’escalier sur-mesure en France.

Le Groupe BOUYER LEROUX a remis une offre et engagé des négociations exclusives pour l’acquisition du Groupe RIAUX

 

Dans le cadre du déploiement de sa stratégie de développement durable et équilibré de ses activités, le Groupe BOUYER LEROUX a engagé un projet d’acquisition du Groupe RIAUX, leader sur le marché de l’escalier sur-mesure en France.

 

Le Groupe Riaux compte 5 filiales : les sociétés de fabrication RIAUX Escaliers et MAUGES Escaliers ; les sociétés de pose CONCEPT & POSE et MENUISERIE MACAIROISE ; ESCA SERVICES qui regroupe les fonctions commerciales et supports du Groupe.

 

Originaire de l’ouest de la France et fondé en 1977 par Monsieur Jean-Paul RIAUX, Compagnon du Tour de France, il dispose de 2 sites industriels (Bazouges La Pérouse-35 et La Pommeraye-49) et de 2 sociétés de pose qui lui permettent d’offrir une prestation globale de grande qualité intégrant la prise de cotes, la conception, la fabrication sur-mesure, la finition, la livraison et la pose des escaliers sur les chantiers. Il s’adresse à une clientèle de professionnels tels que les constructeurs de maisons individuelles et les artisans menuisiers via la société RIAUX Escaliers, et les promoteurs via la société MAUGES Escaliers. Il a créé récemment son  réseau d’installateurs sous la marque Skali qui regroupe déjà une quarantaine d’artisans qualifiés et offre un fort potentiel de développement. Le Groupe RIAUX emploie environ 220 collaboratrices et collaborateurs dont 40 menuisiers – poseurs, et a réalisé un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros en 2021.

Cette acquisition s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX, et elle permettra d’exploiter de nombreuses synergies entre les 2 Groupes. Elle permettra au Groupe Bouyer Leroux de renforcer son offre de solutions éco-performantes et de se développer dans l’aménagement intérieur des logements.

Le Groupe BOUYER LEROUX et le Groupe RIAUX dont les cultures d’entreprises sont proches, travaillent à la réalisation de cette opération qui devrait être finalisée dans le courant du 1er semestre 2022.

Groupe Maine Nouveau directeur général

Groupe Maine, Nouveau directeur général

Depuis le 20 mai dernier, date du rachat du Groupe Maine par le Groupe Bouyer Leroux, Stéphane Jacquet est le nouveau directeur général de cette société, fonction qu’il assume déjà pour SPPF et FLO.

Agé de 54 ans, ingénieur de l’Ecole centrale Paris, Stéphane Jacquet bénéficie d’une expérience de 30 ans dans l’industrie à différents postes de direction, principalement dans les secteurs du bâtiment et de la plasturgie.

 

Après avoir fait ses premières armes dans l’entreprise familiale de menuiserie bois, il rejoint le service achats d’un groupe industriel de plasturgie, d’abord en tant que consultant, puis comme Directeurs des Achats et prend ensuite la direction d’une de leur usine spécialisée dans l’emballage plastique.  Il intègre ensuite un Groupe international développant l’extrusion plastique : il dirige pendant 3 ans l’une des filiales puis devient directeur marketing et business développement du Groupe.

 

Il intègre le Groupe Bouyer Leroux en 2013 pour prendre la direction de SPPF (Société de Production de Portes et Fermetures). Sa mission est alors simple : développer l’entreprise et constituer un pôle fermetures au sein du Groupe Bouyer-Leroux. La société SPPF connaît une croissance importante grâce à l’innovation produits et à la proximité avec ses clients et, en 2016, FLO (Fermetures Loire Océan) dont les produits et le réseau commercial sont complémentaires de SPPF rejoint le pôle fermetures. Stéphane Jacquet en prend alors les rênes. Cette acquisition a permis à FLO de connaître un développement très important grâce entre autres aux synergies entre les 2 sociétés et au développement d’un réseau de revendeur (Wizeo Fermetures) qui dispose désormais de 164 points de ventes en France.

 

Le Groupe Maine rejoint donc SPPF et FLO avec l’objectif de développer l’entreprise en s’appuyant sur les communautés de process industriel (extrusion et assemblage) et de clientèle (industriels de la menuiserie et installateurs) tout en ayant des gammes de produits différents.

 

Désormais, à la tête de 3 entreprises, Stéphane Jacquet va mettre à profit cette forte expérience dans les domaines de la plasturgie et de la fermeture, et son enthousiasme mobilisateur pour insuffler au Groupe Maine une dynamique de croissance.

Le Groupe BOUYER LEROUX a finalisé l’acquisition du Groupe MAINE

Le Groupe BOUYER LEROUX et Financière MAINE sont parvenus à un accord pour l’acquisition du Groupe MAINE. Ce rachat s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX et il lui permettra de renforcer sa position de leader sur le marché des fermetures pour l’habitat.

Le Groupe BOUYER LEROUX et Financière MAINE sont parvenus à un accord pour l’acquisition du Groupe MAINE. Ce rachat s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX et il lui permettra de renforcer sa position de leader sur le marché des fermetures pour l’habitat.

Acteur majeur dans le domaine de l’extrusion thermoplastique et doté d’un outil industriel performant, le Groupe MAINE est spécialisé dans la conception et la fabrication de profilés thermoplastiques pour de multiples applications dont celles des marchés de la clôture, de la fermeture et de la rupture de pont thermique destinée aux industriels de la menuiserie.

Il s’est diversifié et dispose d’une large gamme de portails, clôtures, volets (battants, coulissants), persiennes, portes de garage… en aluminium et PVC pour les professionnels du bâtiment et le grand public.

Cette acquisition permet aussi aux Sociétés SOPROFEN, SPPF, FLO, spécialisées dans la fabrication de coffres de volets roulants, de screens et de portes de garage, d’enrichir leurs offres en termes de produits et services.

Les synergies entre ces dernières et le Groupe MAINE sont nombreuses : gammes complémentaires, innovantes et différenciées, destinées à la construction de logements neufs et à la rénovation, clientèles diversifiées, dispositifs industriels et logistiques performants et complémentaires, potentiel renforcé en matière de recherche et de développement et d’extrusion.

Le Groupe MAINE dont le siège est à Ambrières les Vallées dispose de 3 sites industriels (Ambrières les Vallées – 53, Le Mans – 72, Perrignier – 74), emploie plus de 220 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 32 millions d’euros en 2019.

L’intégration du Groupe MAINE, doté d’une forte culture de satisfaction du client et de qualité des produits, renforce le potentiel de croissance, d’innovation et la compétitivité du Métier des Fermetures pour l’Habitat du Groupe BOUYER LEROUX.

Dans le cadre de ce rachat, le Groupe BOUYER LEROUX a été accompagné par :

 

  • Conseil juridique pour l’acquisition : Bertrand COSTE – CVS
  • Conseil pour les audits d’acquisition :

    Julie HAEFLINGER et Julien BABONNEAU – BAKER TILLY STREGO

  • Conseil en Droit des sociétés : Sophie VASSAL – FIDAL

Conseil Fiscal : David LUCAS – KPMG Avocats

Le Groupe BOUYER LEROUX a remis une offre à Financière MAINE et engagé des négociations exclusives pour l’acquisition du Groupe MAINE

Dans le cadre de sa stratégie de développement équilibré et durable, le Groupe BOUYER LEROUX a remis une offre pour l’acquisition du Groupe MAINE, dont la concrétisation fera de son Métier Fermetures pour l’habitat un leader sur le marché français.

Acteur majeur dans le domaine de l’extrusion thermoplastique et doté d’un outil industriel performant, le Groupe MAINE est spécialisé dans la conception et la fabrication de profilés thermoplastiques pour de multiples applications dont celles des marchés de la clôture, de la
fermeture et de la rupture de pont thermique destinée aux industriels de la menuiserie.
Il s’est diversifié et dispose d’une large gamme de portails, clôtures, volets (battants, coulissants), persiennes, portes de garage… en aluminium et PVC pour les professionnels du bâtiment et le grand public.
Cette acquisition permettra aussi aux Sociétés SOPROFEN, SPPF, FLO, spécialisées dans la fabrication de coffres de volets roulants, de screens et de portes de garage, d’enrichir leurs offres en termes de produits et services.
Les synergies entre ces dernières et le Groupe MAINE sont nombreuses : gammes complémentaires, innovantes et différenciées, destinées à la construction de logements neufs et à la rénovation, clientèles diversifiées, dispositifs industriels et logistiques performants et
complémentaires, potentiel renforcé en matière de recherche et de développement et d’extrusion.
Le Groupe MAINE dont le siège est à Ambrières les Vallées dispose de 3 sites industriels (Ambrières les Vallées – 53, Le Mans – 72, Perrignier – 74), emploie plus de 220 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 32 millions d’euros en 2019.
L’intégration du Groupe MAINE, doté d’une forte culture de satisfaction du client et de qualité des produits, renforcera le potentiel de croissance, d’innovation et la compétitivité du Métier des Fermetures pour l’Habitat du Groupe BOUYER LEROUX.
Financière MAINE examine actuellement l’offre qui lui a été remise.
Le projet devrait aboutir dans le courant du 1 er quadrimestre de l’année 2021.

Groupe Bouyer Leroux a finalisé l’achat du Groupe Panaget

Dans le cadre du déploiement de sa stratégie de développement durable de ses activités, le Groupe BOUYER LEROUX a finalisé, aujourd’hui 30 septembre, l’acquisition de 100% des titres de la Société MFP SAS, société holding détenant le Groupe PANAGET qui compte 2 filiales (PANAGET SAS, SAS Chêne de l’Orne) en France ainsi qu’une filiale aux Etats-Unis (PANAGET USA Inc.).

Dans le cadre du déploiement de sa stratégie de développement durable de ses activités, le Groupe BOUYER LEROUX a finalisé, aujourd’hui 30 septembre, l’acquisition de 100% des titres de la Société MFP SAS, société holding détenant le Groupe PANAGET qui compte 2 filiales (PANAGET SAS, SAS Chêne de l’Orne) en France ainsi qu’une filiale aux Etats-Unis (PANAGET USA Inc.).

Originaire de l’ouest de la France, le Groupe PANAGET, leader sur le marché français du parquet contrecollé, dispose de 2 sites industriels (Bourgbarré et Redon-35). Il fabrique et commercialise une large gamme de parquets en chêne d’origine française et de bois mural via des réseaux de négoces, des magasins spécialisés, des GSS et GSB, ainsi que des spécialistes du revêtement de sol. Il emploie 150 collaboratrices et collaborateurs et devrait réaliser un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros en 2019 dont près de 20% à l’export.

 

Le Groupe BOUYER LEROUX, N°1 français des matériaux de construction en terre cuite (briques de murs et de cloisons, conduits de cheminée, tuiles et faîtières) et des volets roulants (blocs baies), a pour origine la SCOP Bouyer Leroux qui est la 2ème plus grande SCOP industrielle de France, et est aujourd’hui organisé autour de 4 pôles*. Il poursuit une stratégie de développement durable de ses activités, et ambitionne de porter la part d’énergie non fossile (biomasse, biogaz, photovoltaïque) de 50% à 90% à moyen terme. Il emploie  1350 collaboratrices et collaborateurs, dispose de 23 sites industriels et devrait réaliser un chiffre d’affaires de 320 millions d’euros en 2019 dont environ 5% à l’export.

 

 * la fabrication de matériaux de construction en terre cuite (Société Bouyer Leroux ; 9 usines dédiées à la production des briques et solutions constructives bio’bric et de tuiles Tégula), la fabrication de fermetures et coffres de volets roulants pour l’habitat (Sociétés SPPF, 1 usine ; Fermetures Loire Océan, 1 usine ; SOPROFEN et TBS ; 7 usines dont 2 en Belgique), la fabrication de produits béton (Société Robert  THEBAULT ; 3 usines), la valorisation énergétique (BOUYER LEROUX Environnement ; 2 sites).

 

Cette acquisition s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX. Elle lui permet de renforcer son offre de solutions éco-performantes, de devenir un acteur majeur de l’économie circulaire, de se développer dans l’aménagement intérieur des bâtiments et de porter la part de la rénovation à 45% de son chiffre d’affaires.

 

Les objectifs du Groupe BOUYER LEROUX sont :

  • de renforcer le leadership de la marque PANAGET sur les marchés des bâtiments résidentiels et non résidentiels en France grâce à la qualité de son offre, et à la prescription auprès des maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre en synergie avec les sociétés du Groupe BOUYER LEROUX ;
  • d’accélérer le développement à l’international du Groupe PANAGET ;
  • d’enrichir les gammes de produits et de services grâce à la collaboration des équipes marketing, R&D, logistiques et informatiques des différentes sociétés du groupe en France et en Europe ;
  • de poursuivre la modernisation des outils de production engagée par le Groupe PANAGET et d’améliorer les processus de fabrication pour garantir la qualité des produits et services, et de répondre aux enjeux futurs en matière de développement durable, de qualité de l’air intérieur ;
  • de garantir l’approvisionnement en matières premières du Groupe PANAGET par une stratégie d’approvisionnement voire d’acquisition de massifs forestiers en lien avec la stratégie de développement durable du Groupe BOUYER LEROUX ;
  • de développer des synergies d’achat et techniques entre les sociétés Bouyer Leroux et Panaget ;
  • de s’appuyer sur le management en place pour consolider la notoriété des marques et la culture d’entreprise pour fédérer autour de valeurs humaines et professionnelles, et favoriser l’engagement des collaboratrices et collaborateurs dans un projet porteur d’avenir pour le Groupe PANAGET.

 

Le Groupe BOUYER LEROUX et le Groupe PANAGET dont les cultures d’entreprises sont proches, se réjouissent de cette opération qui leur permettra d’offrir à leurs clients des solutions globales, originales et performantes, pour la construction et la rénovation de bâtiments résidentiels et non résidentiels éco-performants.

 

Le Groupe BOUYER LEROUX a finalisé l’acquisition de SOPROFEN

Le Groupe BOUYER LEROUX a finalisé, vendredi 12 octobre 2018, l’acquisition de SOPROFEN auprès du Groupe ATRYA, et accède ainsi à une position de leader sur les marchés du volet roulant en France et en Belgique.

SOPROFEN, qui dispose de 9 sites (7 en France ; 2 en Belgique), est l’un des principaux acteurs du marché français du volet roulant résidentiel, de la porte de garage et d’autres équipements d’extérieur. Elle emploie plus de 400 salariés et devrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 120 millions d’euros en 2018.

Les synergies industrielles, en matière de R&D et d’achat, entre les filiales du Groupe BOUYER LEROUX (SPPF, FLO) et SOPROFEN sont nombreuses et leur permettront de relever les défis majeurs de l’innovation, la digitalisation et la compétitivité de l’offre, la transition énergétique.

Grâce à cette acquisition, le Groupe BOUYER LEROUX diversifiera ses clientèles en maintenant une véritable concurrence commerciale entre SPPF, FLO et SOPROFEN, qui resteront des sociétés autonomes sur les plans managériaux, industriels et commerciaux.

À propos du Groupe BOUYER LEROUX

N°1 français des matériaux de construction en terre cuite (briques de murs et de cloisons, conduits de cheminée, tuiles et faîtières),  est organisé autour de 4 pôles*.

2ème SCOP industrielle de France.

Le Groupe s’est développé par croissance organique et croissance externe pour devenir un acteur industriel reconnu pour la qualité et l’originalité de son offre de solutions destinées à la construction, la rénovation et l’amélioration de bâtiments éco-performants.

Avant l’acquisition de SOPROFEN, le Groupe employait 900 collaborateurs et devrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 200 millions d’euros en 2018.

*La fabrication de matériaux de construction en terre cuite (SCOP Bouyer Leroux ; 9 usines), la fabrication de fermetures et coffres de volets roulants pour l‘habitat (Société SPPF et Fermetures Loire Océan), la fabrication de produits béton (Société Robert  THEBAULT ; 3 usines), la valorisation des déchets et la production de biogaz (Bouyer Leroux Environnement).

 

Le Groupe BOUYER LEROUX a remis une offre ferme au Groupe ATRYA pour l’acquisition de sa Division SOPROFEN

Le Groupe BOUYER LEROUX a remis une offre ferme au Groupe ATRYA pour l’acquisition de sa Division SOPROFEN

Dans le cadre du déploiement de sa stratégie de développement équilibré et durable, le Groupe BOUYER LEROUX a remis une offre ferme pour l’acquisition de SOPROFEN, dont la concrétisation ferait de son Pôle Fermetures pour l’habitat un acteur majeur en France et en Belgique.

Dans le cadre du déploiement de sa stratégie de développement équilibré et durable, le Groupe BOUYER LEROUX a remis une offre ferme pour l’acquisition de SOPROFEN, dont la concrétisation ferait de son Pôle Fermetures pour l’habitat un acteur majeur en France et en Belgique.

Cette acquisition permettrait aussi aux Sociétés SPPF et FLO (Fermetures Loire Océan), spécialisées dans la fabrication de coffres de volets roulants et de portes de garage, d’enrichir leurs offres en termes de produits et services.

Les synergies entre ces dernières et SOPROFEN sont nombreuses : gammes complémentaires, innovantes et différenciées, destinées à la construction de logements neufs et à la rénovation, clientèles diversifiées, dispositifs industriels et logistiques performants et complémentaires, potentiel renforcé en matière de recherche et de développement.

La Division SOPROFEN du Groupe ATRYA, qui dispose de 9 sites (7 en France ; 2 en Belgique), est l’un des principaux acteurs du marché français du volet roulant résidentiel, de la porte de garage et d’autres équipements d’extérieur. Elle emploie plus de 400 salariés et devrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 120 millions d’euros en 2018.

Dans un contexte concurrentiel accru, l’intégration de SOPROFEN dotée d’une forte culture de satisfaction du client et de qualité des produits, accroîtrait le potentiel de croissance, d’innovation et la compétitivité du nouvel ensemble.

Néanmoins, chaque entité, SOPROFEN, SPPF, FLO, resterait autonome sur les plans managériaux, industriels et commerciaux et les clients continueraient à être suivis et livrés par leurs fournisseurs actuels.

Le Groupe ATRYA examine actuellement l’offre qui lui a été remise.

Le projet est soumis à la consultation des instances représentatives du personnel ainsi qu’à l’obtention des autorisations administratives requises. Il devrait aboutir dans le courant du 4ème trimestre de l’année 2018.

Dernières actualités presse !