Bouyer Leroux Alliance avec Edilians et Terreal

Les entreprises BOUYER LEROUX, EDILIANS et TERREAL, leaders de la terre cuite en France, ont répondu à un Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par TISSEO-INGENIERIE pour la valorisation des déblais de chantier issus de la troisième ligne du métro toulousain et de sa connexion à la Ligne B. Possédant des sites à proximité immédiate du chantier, les trois sociétés unissent ainsi leurs efforts au sein d’un Groupement Momentané d’Entreprises (GME) afin de proposer l’expérimentation de la valorisation des matières excavées par intégration au processus de fabrication de matériaux en terre cuite.

 

Les entreprises BOUYER LEROUX, EDILIANS et TERREAL, leaders de la terre cuite en France, ont répondu à un Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par TISSEO-INGENIERIE pour la valorisation des déblais de chantier issus de la troisième ligne du métro toulousain et de sa
connexion à la Ligne B. Possédant des sites à proximité immédiate du chantier, les trois sociétés unissent ainsi leurs efforts au sein d’un Groupement Momentané d’Entreprises (GME) afin de proposer l’expérimentation de la valorisation des matières excavées par intégration au processus de fabrication de matériaux en terre cuite.

TISSEO-INGENIERIE, maître d’ouvrage délégué représentant le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération toulousaine, a lancé cette procédure collaborative en vue du lancement d’appels d’offres pour la valorisation de 2,8 millions de m3 de terres excavées des ouvrages souterrains dans le respect de la réglementation environnementale.
Face aux enjeux environnementaux de ce chantier de taille, les sociétés BOUYER LEROUX, EDILIANS et TERREAL ont groupé leurs capacités d’accueil pour proposer :
– la valorisation de la matière par son introduction dans les matériaux de construction en terre cuite pour le gros-oeuvre et la toiture, en cohérence avec la Loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (loi n° 2020-105 du 10 février 2020) ;
– la valorisation en remblais de carrière.
La distance maximale de 10km de ces sites (tuilerie et briqueteries) à la gare de Colomiers permettra également d’assurer un bilan carbone limité en matière de transport.

Panaget Nouvelle collaboration : les M studio, un duo créatif !

NOUVELLE COLLABORATION : LES M STUDIO, UN DUO CRÉATIF !

Céline Merhand et Anaïs Morel sont les nouvelles designers qui accompagnent la maison Panaget sur la Direction artistique et le Design de produits. Nous vous dévoilons, en avant-première , quelques unes de leurs créations avant la sortie du nouveau catalogue Panaget en janvier 2022.

Cette collaboration avec Panaget a débuté en 2018 lorsque le studio a été invité à repenser entièrement le stand de l’entreprise dédié aux salons professionnels.  L’enjeu était de mettre en lumière la fabrication française des produits Panaget ainsi que le style et l’élégance propre à la marque à travers le mobilier, les couleurs et les motifs dessinés sur-mesure.

NOUVELLE COLLABORATION : LES M STUDIO, UN DUO CRÉATIF !

 

Céline Merhand et Anaïs Morel sont les nouvelles designers qui accompagnent la maison Panaget sur la Direction artistique et le Design de produits. Nous vous dévoilons, en avant-première , quelques unes de leurs créations avant la sortie du nouveau catalogue Panaget en janvier 2022.

 

Cette collaboration avec Panaget a débuté en 2018 lorsque le studio a été invité à repenser entièrement le stand de l’entreprise dédié aux salons professionnels.  L’enjeu était de mettre en lumière la fabrication française des produits Panaget ainsi que le style et l’élégance propre à la marque à travers le mobilier, les couleurs et les motifs dessinés sur-mesure.

 

C’est, aujourd’hui, le début d’une nouvelle histoire pour Les M studio qui assure, désormais, la direction artistique de Panaget en veillant à la cohérence de l’image de la marque à travers les différents supports de communication. Entourées des collaborateurs Panaget, Anaïs et Céline apportent leur regard et leur expertise en matière de nouvelles tendances tout en mettant en avant les valeurs de Panaget : engagement, respect et coopération.

Leur travail ne s’arrête pas là ! Le studio accompagne également l’équipe Design à la création de nouveaux produits qui seront mis en valeur dans le nouveau catalogue Panaget. Sortie prévue en janvier 2022…

 

 

PAS DE LEGENDE PHOTO 1

 

LÉGENDE PHOTO 2 = Un écrin végétal pour ce coin lecture d’une maison contemporaine

Chêne Authentique Topaze, Diva 223

 

« Panaget est une marque qui nous séduit par la beauté de ses produits et son implication environnementale. C’est une expérience extrêmement enrichissante et rare dans notre pratique, de pouvoir avoir une vision d’ensemble de la production, au marketing, jusqu’à l’intégration dans un intérieur d’un produit. » déclarent les 2 designers.

 

 

 

 

UN DESIGN DURABLE ET ENGAGÉ

« Empreinte de nostalgie, la tendance déco intérieure en 2022 fait la part belle aux matières naturelles et authentiques. L’ambiance générale est tournée vers le slow design qui privilégie les achats éco-responsables issus de l’artisanat, fabriqués en France ou recyclés » explique Anaïs Morel tout en poursuivant « on associe au parquet, l’osier et le cannage et on joue sur les formes arrondies et réconfortantes. On ose le bois texturé qui donne de la vie à nos sols et on remplit nos intérieurs de plantes vertes ! On n’oubliera pas d’apporter de la douceur avec une assise en laine bouclée de couleur crème pour une ambiance méditerranéenne ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LEGENDE PHOTO = Douceur de vivre dans ce salon aux couleurs et matériaux naturels.

Chêne Mixé Classic/Authentique Tufeau, Bâton Rompu 90

 

 

COULEUR TENDANCE 2022

S’il y a une couleur à retenir c’est le vert ! Très apprécié pour ses vertus apaisantes et relaxantes, il nous invite à l’évasion, au retour à la nature. Les verts olive et kaki se marieront parfaitement avec le bois d’un parquet coloris naturel tel que le Bois flotté. Tandis qu’un vert canard mettra en valeur un parquet plus foncé tel que le Café crème ou le Noyer. » explique Céline Merhand.

 

 ET

LEGENDE PHOTO 1 = Ambiance vintage dans cette salle à manger d’un appartement haussmannien.

Chêne Authentique Café crème, Point de Hongrie 139

 

LEGENDE PHOTO 2 = Chêne Authentique Bois flotté, Diva 139

 

 

 

A PROPOS DE Les M Studio

Anaïs et Céline sont designers, diplômées des Beaux-Arts de Rennes et associées sous le nom Les M Studio depuis 2007. Elles collaborent aussi bien avec des entreprises qu’avec des institutions culturelles telles que le Centre Pompidou-Metz ou le Mudam au Luxembourg. Entre dessin d’objets pour des éditeurs, mobilier sur mesure, scénographie et stylisme ; leur polyvalence leur permet de réinventer leur savoir-faire projet après projet.

 

De gauche à droite : Anaïs Morel, Céline Merhand

 

 

Caractéristiques DIVA 139 / 223 :                                                                                             

– Parquet contrecollé monolame large et extra-large

Epaisseur : 12, 14 (139) et 15 mm (223)

Longueurs :

– 139 mm : de 495 à 1992 mm (80% des lames dans chaque colis sont supérieures à 1m)

– 223 mm : 2000 mm (3 lames de 2m minimum par colis)

Largeur : 139 et 223 mm

– Garantie 30 ans

– Prix public indicatif TTC :

– Chêne Authentique Bois flotté, Diva 139 12 clic : 93,97 €/m²

– Chêne Authentique Bois flotté, Diva 139 14 clic : 97,81 €/m²

– Chêne Authentique Topaze, Diva 223 15 rainure-languette : 140,18 €/m²

 

 

Caractéristiques BÂTON ROMPU 90 :                                                                                     

– Parquet contrecollé monolame motif bâton rompu

Epaisseur : 12 mm

Longueur : 590 mm

Largeur : 90 mm

– Garantie 30 ans

– Prix public indicatif TTC : 86,89€/m²

 

Caractéristiques POINT DE HONGRIE 139 :                                                                                         

– Parquet contrecollé monolame large et extra-large

Epaisseur : 14 mm

Longueur : 650 mm

Largeur : 139 mm

– Garantie 30 ans

– Prix public indicatif TTC : 143,51 €/m²

 

 

Cupastone, nouvelle agence située à Changé (72)

Inaugurée le 1er octobre, la nouvelle agence située à Changé s’est rapprochée du Mans ; l’agencement et son organisation n’étaient plus adaptés aux trafics importants de la clientèle. 

Inaugurée le 1er octobre, la nouvelle agence située à Changé s’est rapprochée du Mans ; l’agencement et son organisation n’étaient plus adaptés aux trafics importants de la clientèle. Le nouveau site est aménagé comme les 12 autres agences du Groupe, réparties sur le territoire, sur la base d’un concept store bien défini : magnifier la pierre naturelle et répondre de façon optimale à la clientèle aussi bien de professionnels que de particuliers. La cour extérieure, plus spacieuse, permet un retrait plus facile des marchandises par les professionnels et l’intérieur offre un show-room plus actuel et plus moderne. Ce déménagement va donc permettre de booster le commerce.

 

Un emplacement de plus de 4500 m2

Articulées autour de 250 m2 de show-room intérieur, de 300 m2 d’exposition extérieur et d’un espace de stockage de 4000 m2, les collections de dallages, carrelages, galets, bordures, margelles et parement mural Stonepanel® comptent 360 références disponibles : ardoise, calcaire, gneiss, grès, granit, marbre, quartzite, travertin….

L’agence bénéficie d’une mise en scène conçue pour aiguiser la créativité, pour suggérer toujours plus d’idées aux paysagistes, artisans, maçons, entreprises générales du bâtiment, négociants de matériaux de construction et particuliers en quête d’idées de décoration intérieure et extérieure.

 

 

Un formidable outil d’aide à la vente

Une équipe de 4 professionnels essentiellement issus du monde de la pierre et du paysage est chargée d’animer l’agence 6 jours par semaine, et sur une large amplitude horaire, dès 8h. «Tôt le matin, ce sont nos clients professionnels qui passent prendre leur commande avant de filer sur leurs chantiers. L’après-midi, nous voyons surtout des particuliers, qui viennent pour les conseils et astuces. Nous les renseignons et les guidons, car avec notre offre dedans/dehors, nous pouvons être amenés à recevoir les mêmes clients pour plusieurs projets différents, dans plusieurs pièces de la maison ou espaces au jardin » explique Amandine Renard, la responsable arrivée en début de cette année. Elle a fait ses armes respectivement chez Décoceram (3 ans) puis chez Réseau Pro (5 ans), notamment en tant qu’attachée technico-commercial carrelage, et connaît parfaitement l’univers des revêtements de sol. Cette passionnée de déco et de pierre, a tout juste 28 ans, est déterminée ainsi que son équipe à faire rayonner la marque dans la région.

Groupe Maine Nouveau directeur général

Groupe Maine, Nouveau directeur général

Depuis le 20 mai dernier, date du rachat du Groupe Maine par le Groupe Bouyer Leroux, Stéphane Jacquet est le nouveau directeur général de cette société, fonction qu’il assume déjà pour SPPF et FLO.

Agé de 54 ans, ingénieur de l’Ecole centrale Paris, Stéphane Jacquet bénéficie d’une expérience de 30 ans dans l’industrie à différents postes de direction, principalement dans les secteurs du bâtiment et de la plasturgie.

 

Après avoir fait ses premières armes dans l’entreprise familiale de menuiserie bois, il rejoint le service achats d’un groupe industriel de plasturgie, d’abord en tant que consultant, puis comme Directeurs des Achats et prend ensuite la direction d’une de leur usine spécialisée dans l’emballage plastique.  Il intègre ensuite un Groupe international développant l’extrusion plastique : il dirige pendant 3 ans l’une des filiales puis devient directeur marketing et business développement du Groupe.

 

Il intègre le Groupe Bouyer Leroux en 2013 pour prendre la direction de SPPF (Société de Production de Portes et Fermetures). Sa mission est alors simple : développer l’entreprise et constituer un pôle fermetures au sein du Groupe Bouyer-Leroux. La société SPPF connaît une croissance importante grâce à l’innovation produits et à la proximité avec ses clients et, en 2016, FLO (Fermetures Loire Océan) dont les produits et le réseau commercial sont complémentaires de SPPF rejoint le pôle fermetures. Stéphane Jacquet en prend alors les rênes. Cette acquisition a permis à FLO de connaître un développement très important grâce entre autres aux synergies entre les 2 sociétés et au développement d’un réseau de revendeur (Wizeo Fermetures) qui dispose désormais de 164 points de ventes en France.

 

Le Groupe Maine rejoint donc SPPF et FLO avec l’objectif de développer l’entreprise en s’appuyant sur les communautés de process industriel (extrusion et assemblage) et de clientèle (industriels de la menuiserie et installateurs) tout en ayant des gammes de produits différents.

 

Désormais, à la tête de 3 entreprises, Stéphane Jacquet va mettre à profit cette forte expérience dans les domaines de la plasturgie et de la fermeture, et son enthousiasme mobilisateur pour insuffler au Groupe Maine une dynamique de croissance.

Cupa Stone, STONEPANEL® agréé par le CSTB pour sa pose jusqu’à 28 m de hauteur

STONEPANEL®, seule plaquette de parement en pierre naturelle du marché allant jusqu’à 28 m de hauteur, agréée par le CSTB

STONEPANEL®, le revêtement mural à base de pierres naturelles destiné aux murs intérieurs et extérieurs, cumule une somme importante d’atouts qui en font déjà un produit unique sur le marché de la façade.

STONEPANEL®, le revêtement mural à base de pierres naturelles destiné aux murs intérieurs et extérieurs, cumule une somme importante d’atouts qui en font déjà un produit unique sur le marché de la façade.

 

Le CSTB, qui vient de renouveler l’Avis technique sous le n°13/17-1375_V4, intègre des modifications qui garantissent désormais :

  • l’installation du STONEPANEL® à de grandes hauteurs (maximum 28 m)
  • son utilisation dans toutes les zones de sismicité (1 à 5) et pour toutes les classes de catégories d’importance des bâtiments (I à IV).

Une garantie de sécurité et de qualité

 

Au fil des années et grâce aux contrôles et améliorations successives apportées par le R&D de CUPA STONE, il est devenu le panneau en pierre naturelle le plus sûr du marché et le plus performant.

 

Grâce à son système d’ancrage mécanique en acier inoxydable breveté, ce panneau prémonté de pierre naturelle peut être désormais posé jusqu´à 28 mètres de hauteur (12 m auparavant), sans aucun risque de décrochage. Il est le seul du marché à proposer cette hauteur. Cette nouvelle certification est un gage de qualité et de fiabilité qui répond aux demandes les plus exigeantes du secteur du bâtiment. Les projets immobiliers les plus audacieux peuvent ainsi allier esthétisme et sécurité.

 

Les comportements physiques et mécaniques de STONEPANEL® sont attestés par ce nouvel Avis Technique du CSTB.

 

STONEPANEL®, le produit « phare «  de CUPA STONE

Destiné au revêtement de tous types de murs, STONEPANEL® est un panneau composé de pierre naturelle montée sur une base ciment renforcé par une armature en fibre de verre qui garantit la tenue des pierres. Cette base de 3 cm d’épaisseur permet d’ériger tous types de lames et blocs de pierre rustique ou vieillie.

 

STONEPANEL® habille aussi bien les murs extérieurs qu’intérieurs des maisons individuelles et des bâtiments publics.

 

Petit rappel des principales caractéristiques de ce système unique breveté de maçonnerie en pierre naturelle :

– Le panneau prémonté de pierre naturelle apporte du caractère et valorise la construction,

– Disponible en 11 références de pierre et en plusieurs formats de panneaux différents,

– L’installation du panneau STONEPANEL® est rapide, jusqu’à 10 m²/jour (pour une pose traditionnelle un maçon pose généralement 2 m²/jour),

STONEPANEL® est rentable : moins de gaspillage de matériel sur le chantier (40%   d’économie par rapport à la pose traditionnelle),

– Son installation est simple et ne nécessite pas de main d’œuvre spécialisée ni de matériel spécifique,

– Le parement en forme de « S » rend les joints invisibles et assure un aspect homogène à la surface installée,

– Le panneau ne nécessite aucun travaux de nettoyage pendant au moins une dizaine   d’années ; l’aspect visuel du parement reste impeccable dans la durée. La pierre a une grande durabilité.

– Une hauteur de pose jusqu’à 28 m

– Il est utilisé dans toutes les zones de sismicité (1 à 5) et pour toutes les catégories d’importance des bâtiments (I à IV).

Plus d’info : https://www.cupastone.fr/stonepanel/

Tous les produits en pierre naturelle sont disponibles exclusivement dans les 12 agences du réseau Cupa Stone en France.

 

Cocon Thécla, le poêle à granulés « Made in France »

Fabriqué en Vendée et labellisé Ecodesign 2022

La nouvelle marque française de poêle à granulés Cocon et son modèle emblématique Thécla, ultra-performant, illustrent parfaitement la philosophie de ses créateurs, deux frères entrepreneurs, Olivier et Laurent Croix : réduire l’empreinte carbone, innover avec des matériaux de qualité, aller au-delà des normes en termes de rendement énergétique et développer une économie circulaire.

La nouvelle marque française de poêle à granulés Cocon et son modèle emblématique Thécla, ultra-performant, illustrent parfaitement la philosophie de ses créateurs, deux frères entrepreneurs, Olivier et Laurent Croix : réduire l’empreinte carbone, innover avec des matériaux de qualité, aller au-delà des normes en termes de rendement énergétique et développer une économie circulaire.

 

L’alliance d’un industriel et d’un expert du marché des poêles à granulés a tout son sens et constitue un atout essentiel

 

Olivier Croix, l’industriel, est à l’initiative de la fabrication des poêles Cocon dans la PME vendéenne Monroc (fabrication d’essieux et de suspensions pour le machinisme agricole) ; son frère Laurent Croix, est le créateur du réseau de magasins de solutions de chauffage au bois (poêles, inserts etc.) Ambiances Flammes dans les Pays de la Loire. Grâce à leur complémentarité de savoir-faire, ils ont monté ce projet en commun.

 

« En juillet 2019, le 1er poêle à granulés Thécla de la marque Cocon est sorti de l’usine Monroc et a été véritablement commercialisé dans le réseau Ambiances Flammes courant 2020 » explique Laurent Croix tout en poursuivant « ce succès immédiat correspond à un changement des consommateurs qui privilégient la maison, le confort en particulier avec des produits de qualité et durables. Les principales aides à la rénovation dont MaPrimRénov’, qui est un dispositif incitatif pour la rénovation énergétique des logements, contribuent aussi à cet engouement pour le poêle à granulés ! ».

 

THECLA, le nouveau poêle à granulés « Made in France » à plus de 90%

 

Thécla, ce nouveau poêle à granulés haute performance, appareil indispensable pour accompagner les soirées d’hiver cocooning, révolutionne ce marché en plein essor. Parce qu’elle est sobre et élégante, sa forme longiligne au design très actuel s’intègre dans tous les intérieurs. Sa grande vitre galbée qui sublime la vision du feu contribue à créer des ambiances uniques  

Thécla, un poêle écologique et responsable

 

A l’instar des valeurs prioritaires portées par les deux fondateurs, ce poêle à granulés associe protection de l’environnement et préservation de l’emploi local :

– Il est Eco conçu avec la volonté de réduire l’empreinte carbone de la production à l’utilisation, avec des matières locales – région Pays de la Loire- (plus de 90% de la valeur ajoutée du produit est réalisée dans un rayon de 185 km). Seuls les composants électriques et électroniques proviennent d’autres pays européens

Le bois est l’énergie verte par excellence : les granulés ou pellets sont issus des forêts locales gérées durablement et fabriqués à partir des déchets des scieries de bois
– Fabriqué à Saint-Etienne-du-Bois en Vendée (85) dans le souci de préserver l’emploi et de développer les compétences locales.
Reconditionnable : au bout de 5 ans, le poêle à granulés peut être repris à un tarif préférentiel pour un plus récent (électronique améliorée, nouveau design, nouvelle peinture, etc.). L’ancien Cocon revient dans les ateliers ou dans les ESAT partenaires pour être contrôlé avant une 2nde vie.

 

Les autres atouts du  poêle à granulés Thécla

Le poêle est doté d’un système d’entrée d’air unique qui distribue le flux d’air entrant de façon ingénieuse vers 3 usages : la combustion (air comburant), l’allumage (air autour de la bougie), et la vitre (balayage par le bas et les côtés pour retarder l’encrassement). Cette technologie exclusive permet un haut rendement et une consommation réduite de granulés.

 

Il garantit un haut niveau de performance et de très faibles émissions de particules : c’est la solution bois pour une meilleure qualité de l’air.

 

Grâce à sa structure et à l’optimisation des motorisations, ce poêle à granulés est silencieux, un atout majeur face à ses concurrents. Les composants et les assemblages sont pensés de sorte qu’aucune pièces métalliques ne se touchent ou ne se mettent à vibrer. Juste le confort à l’état pur.

Le corps de chauffe a été développé pour supporter des usages intensifs. Sa structure en acier est conçue avec des tôles en moyenne 50% plus épaisses que celles des appareils concurrents, afin d’offrir une garantie de longévité.

 

Le prix du granulé de bois est très compétitif. Cette énergie est moins chère et moins sujette à la volatilité des prix comme le sont les autres énergies. Les prix sont donc à la fois plus bas et plus stables.

 

Le confort d’utilisation du poêle à granulés par rapport au poêle à bois 

 

Le poêle Cocon dispose de nombreuses fonctionnalités et offre une flamme tout aussi vive et chaleureuse qu’un poêle à bois, les contraintes de chargement de bûches à intervalle régulier en moins !

 

 

  1. Les granulés sont plus faciles à stocker que les bûches,
  2. L’appareil est autonome pour s’allumer tout seul et alimenter en combustible la chambre de combustion en fonction de la température souhaitée,

 

  1. Le smartphone ou le panneau de contrôle permet de programmer la température cible,
  2. La programmation de la température est très intuitive
  3. Il gère la juste quantité de granulés à consommer pour faire des économies d’énergie.
  4. Les granulés sont normalisés, ils offrent une stabilité et une bonne maîtrise de la combustion assurant ainsi un taux de particules émis moyen notablement inférieur à ceux des poêles à bois.

 

Caractéristiques

 

Valeurs mesurées en fonction de la norme EN CE 14785

Le poêle à granulés Thécla est proposé en deux puissances, 6 ou 9 kW.

 

Thécla 6kW                                                               Thécla 9 kW

Puissance nominale en kW : 5,8                              Puissance nominale en kW : 8,7

Prix Public Conseillé (hors installation) : 2 990 TTC        Prix Public Conseillé (hors installation) : 3 250 TTC       

 

Combustible : granulés de bois        

Dimensions H x l x p (mm) : 1135 x 598 x 545

Capacité du réservoir : 23 kg

Autonomie : 18 h
Poids net en Kg : 125

3 finitions disponibles : noir, blanc et gris

Garantie de 5 ans sur le corps de chauffe (hors pièces d’usure)

Pilotage à distance via un smartphone et Netatmo

 

 

Distribution : Magasins de l’enseigne Ambiances Flammes et une dizaine de revendeurs indépendants dans les Pays de la Loire, la Bretagne et la Normandie.

 

A propos d’Ambiances Flammes

Depuis 2009, Ambiances Flammes est le spécialiste des poêles à granulés et bois, des inserts et foyers fermés pour cheminées bois et pellets. Aujourd’hui, cette enseigne compte 50 collaborateurs. Elle dispose de 3 magasins (Guérande, Nantes et Angers) et réalise un chiffre d’affaires, en 2020, en très forte croissance de 6,7 millions d’euros.

 

Retrouvez COCON au Salon du Made in France, du 11 au 14 novembre à Paris Expo/Porte de Versailles, sur le stand du collectif « Fabricants made in Pays de la Loire ».

 

Cupa Stone Ouverture d’agence à Toulouse

Ouverture d’agence à Toulouse

Inaugurée le 20 mai, l’agence de Toulouse sera la 12è agence du réseau Cupa Stone en France. Cette implantation est stratégique pour l’enseigne désireuse d’être beaucoup plus présente dans le Sud qui jusqu’à présent comptait qu’une agence, celle de Pau. Cupa Stone va pouvoir, désormais, rayonner en Occitanie et dans la région PACA.

 

Inaugurée le 20 mai, l’agence de Toulouse sera la 12è agence du réseau Cupa Stone en France. Cette implantation est stratégique pour l’enseigne désireuse d’être beaucoup plus présente dans le Sud qui jusqu’à présent comptait qu’une agence, celle de Pau. Cupa Stone va pouvoir, désormais, rayonner en Occitanie et dans la région PACA.

Un emplacement de plus de 1700 m2

Articulées autour de 272 m2 de show-room intérieur, de 300 m2 d’exposition extérieur et d’un espace de stockage de 1200 m2, les collections de dallages, carrelages, galets, graviers, bordures, margelles et parement mural Stonepanel® comptent une cinquantaine de pierres et 360 références disponibles : ardoise, calcaire, gneiss, grès, granit, marbre, quartzite, travertin….

L’agence bénéficie d’une mise en scène conçue pour aiguiser la créativité, pour suggérer toujours plus d’idées aux paysagistes, artisans, maçons, entreprises générales du bâtiment, négociants de matériaux de construction et particuliers en quête d’idées de décoration intérieure et extérieure.

 

À la tête de cette nouvelle agence, Charlotte Loiseau, qui quitte la direction de l’agence du Mans qu’elle dirigeait depuis 3 ans. « C’est un très beau challenge pour moi. Je travaille sur ce projet depuis juillet 2020 ; je m’occupe de toute la gestion des travaux d’aménagement du site ainsi que le recrutement de l’équipe, en n’oubliant surtout pas l’essentiel, le commerce. Mon investissement est très important mais quelle satisfaction, aujourd’hui, de voir l’agence ouverte » explique-t-elle tout en poursuivant « l’innovation est plus que jamais la priorité du plan de développement stratégique de Cupa Stone avec comme volonté d’offrir des produits et services toujours plus qualitatifs ».

 

 

Une situation géographique stratégique

Située dans Toulouse même, dans la zone très prisée de Thibaud, cette ouverture est une étape importante pour Cupa Stone car la région offre de très belles opportunités commerciales. Le commerce de la pierre a, en effet, un très fort potentiel dans le sud de la France. Cupa Stone espère conquérir de nombreuses parts de marché dans ce secteur et assoir sa forte notoriété.

Le Groupe BOUYER LEROUX a finalisé l’acquisition du Groupe MAINE

Le Groupe BOUYER LEROUX et Financière MAINE sont parvenus à un accord pour l’acquisition du Groupe MAINE. Ce rachat s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX et il lui permettra de renforcer sa position de leader sur le marché des fermetures pour l’habitat.

Le Groupe BOUYER LEROUX et Financière MAINE sont parvenus à un accord pour l’acquisition du Groupe MAINE. Ce rachat s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX et il lui permettra de renforcer sa position de leader sur le marché des fermetures pour l’habitat.

Acteur majeur dans le domaine de l’extrusion thermoplastique et doté d’un outil industriel performant, le Groupe MAINE est spécialisé dans la conception et la fabrication de profilés thermoplastiques pour de multiples applications dont celles des marchés de la clôture, de la fermeture et de la rupture de pont thermique destinée aux industriels de la menuiserie.

Il s’est diversifié et dispose d’une large gamme de portails, clôtures, volets (battants, coulissants), persiennes, portes de garage… en aluminium et PVC pour les professionnels du bâtiment et le grand public.

Cette acquisition permet aussi aux Sociétés SOPROFEN, SPPF, FLO, spécialisées dans la fabrication de coffres de volets roulants, de screens et de portes de garage, d’enrichir leurs offres en termes de produits et services.

Les synergies entre ces dernières et le Groupe MAINE sont nombreuses : gammes complémentaires, innovantes et différenciées, destinées à la construction de logements neufs et à la rénovation, clientèles diversifiées, dispositifs industriels et logistiques performants et complémentaires, potentiel renforcé en matière de recherche et de développement et d’extrusion.

Le Groupe MAINE dont le siège est à Ambrières les Vallées dispose de 3 sites industriels (Ambrières les Vallées – 53, Le Mans – 72, Perrignier – 74), emploie plus de 220 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 32 millions d’euros en 2019.

L’intégration du Groupe MAINE, doté d’une forte culture de satisfaction du client et de qualité des produits, renforce le potentiel de croissance, d’innovation et la compétitivité du Métier des Fermetures pour l’Habitat du Groupe BOUYER LEROUX.

Dans le cadre de ce rachat, le Groupe BOUYER LEROUX a été accompagné par :

 

  • Conseil juridique pour l’acquisition : Bertrand COSTE – CVS
  • Conseil pour les audits d’acquisition :

    Julie HAEFLINGER et Julien BABONNEAU – BAKER TILLY STREGO

  • Conseil en Droit des sociétés : Sophie VASSAL – FIDAL

Conseil Fiscal : David LUCAS – KPMG Avocats

Patrick Duchaussoy, Nouveau directeur commercial & marketing

Patrick Duchaussoy est le nouveau directeur commercial et marketing  depuis le 1er avril 2021. Il succède à Yves Maillard qui a fait valoir ses droits à la retraite après un parcours remarquable de plus de 30 ans consacré au développement commercial et de l’image de la société Panaget en France et à l’Export. Le passage du témoin vient de se faire après 5 mois à travailler ensemble afin que cette transmission soit efficace et réussie.

 

Patrick Duchaussoy est le nouveau directeur commercial et marketing  depuis le 1er avril 2021. Il succède à Yves Maillard qui a fait valoir ses droits à la retraite après un parcours remarquable de plus de 30 ans consacré au développement commercial et de l’image de la société Panaget en France et à l’Export. Le passage du témoin vient de se faire après 5 mois à travailler ensemble afin que cette transmission soit efficace et réussie.

 

Agé de 52 ans et diplômé de l’ESC de La Rochelle, Patrick Duchaussoy bénéficie d’une solide expérience de plus de 20 ans dans l’industrie du bâtiment sur des responsabilités commerciales aussi bien en France qu’à l’export, et managériales. Il a notamment travaillé pendant 7 ans chez SPIT (systèmes de fixation) puis pendant 12 ans au sein du groupe JONCOUX (conduits de cheminée) en tant que directeur commercial.

 

C’est tout naturellement qu’il reprend la direction commerciale et marketing de la marque Panaget. Outre sa fonction managériale auprès d’une équipe de 35 collaborateurs, il a pour missions l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de développement commercial avec deux axes majeurs : le marché du neuf en France en synergie avec l’équipe de prescription Bouyer Leroux et les marchés export notamment aux Etats Unis, en Angleterre et en Suisse pour les redynamiser.

 

 

 

 

 

 

 

« C’est un nouveau challenge que je vais relever avec enthousiasme car la société Panaget comme le Groupe Bouyer Leroux auquel elle appartient sont reconnus pour la qualité de leurs relations humaines, leurs solutions globales, originales et éco-performantes. Quant à Panaget, c’est une marque forte, leader sur le marché  français du parquet et offrant à ses clients des outils d’aide à la vente novateurs »  résume Patrick Duchaussoy.

 

A PROPOS DE PANAGET

Panaget fabrique des parquets avec passion depuis 1929, en Bretagne. Fort de son expérience et de son savoir-faire, Panaget est aujourd’hui le premier fabricant français de parquets en chêne. Sa très large gamme (182 références au catalogue déclinées dans 25 teintes) lui permet de proposer une offre globale et de répondre à un large panel de distributeurs. Les parquets Panaget sont reconnus aux quatre coins du monde pour leur qualité.

Les parquets Panaget sont disponibles chez les négociants et dans les magasins spécialisés.

Groupe Bouyer Leroux, un programme de grande ampleur sur sa transition énergétique

Bouyer Leroux accélère sa transition énergétique et donne de la visibilité sur l’avancement de ce programme de grande ampleur  

Trois ans après avoir présenté sa stratégie de développement durable pour réduire l’impact carbone de son activité Terre Cuite, Bouyer Leroux dévoile pour certains de ses sites les actions déjà engagées ainsi que les investissements à venir.

Ce projet de transition énergétique, éminemment stratégique pour Bouyer Leroux, est soutenu par l’ADEME. Il permettra de passer de 40% d’énergie thermique d’origine biomasse – biogaz à 90% à horizon de 5 à 7 ans.

Trois ans après avoir présenté sa stratégie de développement durable pour réduire l’impact carbone de son activité Terre Cuite, Bouyer Leroux dévoile pour certains de ses sites les actions déjà engagées ainsi que les investissements à venir.
Ce projet de transition énergétique, éminemment stratégique pour Bouyer Leroux, est soutenu par l’ADEME. Il permettra de passer de 40% d’énergie thermique d’origine biomasse – biogaz à 90% à horizon de 5 à 7 ans.

Une démarche de développement durable pour un investissement global de 62 millions €


Le budget global de cette transition énergétique s’élève à 62 millions €, dont plus d’un quart a fait ou fera l’objet de demandes de subventions auprès de l’ADEME. « Il s’inscrit dans une logique d’économie circulaire et nous permettra de décarboner 90% de l’énergie thermique utilisée par nos usines et de réduire ainsi de 60% nos émissions de CO2 à horizon de 5 à 7 ans. Il fera de Bouyer Leroux une référence sans véritable équivalent dans l’industrie de la terre cuite en Europe » explique Roland Besnard, Président Directeur Général de la SCOP Bouyer Leroux

Alors que la nouvelle Réglementation Energétique 2020 a été entérinée et qu’elle sera appliquée à compter du 1er janvier 2022, que la Loi Climat Résilience est en cours de discussion à l’Assemblée Nationale, les projets de foyer biomasse à La Séguinière et de l’unité pilote de gazéification de Saint-Martin-des-Fontaines sont d’ores et déjà engagés.

Le budget d’investissement pour le foyer biomasse de La Séguinière est évalué à ce jour à 8 millions €, et une commande a été passée à la société VYNCKE pour l’étude et la réalisation de cet équipement qui sera alimenté par du bois issu de la collecte sur le département du Maine et Loire via le dispositif Eco-mobilier. Ce foyer permettra dès fin 2022 d’alimenter en air chaud tous les séchoirs de l’usine de La Séguinière.


L’unité pilote de gazéification développée avec la société NAODEN sera, quant à elle, opérationnelle en 2021 à Saint-Martin-des-Fontaines. Elle représente un budget d’investissement de 2.2 millions €. Elle fournira en syngaz (gaz pauvre fabriqué sur place selon un procédé de pyrolyse) une partie des brûleurs de l’avant feu d’un four. Ce projet pilote permettra aussi de valider cette technologie innovante qui pourra ensuite être déployée sur l’ensemble des sites pour toutes les zones de brûleurs d’avant feu.

Des études sont également bien avancées sur le site de Mably pour introduire du porosant dans le mélange d’argile mais aussi pour utiliser de la chaleur solaire thermique sur 6 mois (printemps et été) en complément de la cogénération utilisée actuellement (automne et hiver). Concernant le porosant, des essais ont été effectués et valident la capacité du process à accepter ce changement sans modification des performances de l’usine. Le nouveau process sera opérationnel en 2022. Pour la chaleur solaire thermique, des études sont en cours pour définir la meilleure façon d’utiliser cette énergie inépuisable et totalement décarbonée.

Le projet de modernisation et d’optimisation de l’outil de production de Gironde-sur-Dropt verra passer le site de deux lignes fonctionnant en semaine (3×8 en 110 heures) à une seule ligne fonctionnant en continu (5×8 en 160 heures). Cet investissement de 5,2 millions € permettra d’améliorer la sobriété énergétique du site de 20%. Ce projet a été sélectionné comme lauréat de l’appel à projets « Efficacité énergétique des procédés et des utilités dans l’industrie » et bénéficie d’un soutien de France Relance.


Bouyer Leroux a engagé l’étude de 2 projets d’usines à sciure pour alimenter les fours de ces 2 sites.


Une démarche engagée pour tous, le climat et les générations futures
Cette transition énergétique permettra à Bouyer Leroux de relever les défis de la quasi-neutralité carbone, de la modernisation de ses outils de production et de l’attractivité de son offre. Elle constituera aussi une opportunité pour l’amélioration de ses performances et de la qualité de ses produits, des conditions de travail et de la sécurité, enfin pour le renforcement de la compétitivité et de l’image de la SCOP à long terme.

« En parallèle à ce programme, Bouyer Leroux souhaite rappeler que la première économie d’énergie comme de matière première est évidemment celle que nous ne consommons pas. Elle résulte de la conception des produits, de la formation, et de la qualité du travail des collaborateurs et collaboratrices au quotidien pour améliorer la qualité, pour réduire les déchets et les temps d’arrêt, et de l’utilisation optimale de l’outil de production» souligne Roland Besnard et conclut « Je suis convaincu que notre projet est le bon parce qu’il est cohérent, planifié, ressourcé et rentable, et qu’il répond aux défis que notre industrie, notre société coopérative, nos salariés-sociétaires et nos clients doivent relever à long terme. Il est raisonnablement ambitieux, innovant, conforme à nos valeurs et porteur d’avenir, et il permettra à Bouyer Leroux d’être leader, durablement, rentablement et différemment. La transition énergétique est notre présent et sera notre avenir. »

Dernières actualités presse !