FLO élargit sa gamme avec un nouveau store extérieur screen ZIP

Avec le réchauffement climatique, les étés seront probablement plus chauds et plus longs. Afin de maintenir une température intérieure agréable dans les maisons individuelles, sous une pergola ou dans une extension, un dispositif peut-être mis rapidement en place ; une protection pour éviter les surchauffes, se protéger de la fraîcheur ou créer une intimité.

FLO élargit sa gamme avec  

un nouveau store screen ZIP 

Avec le réchauffement climatique, les étés seront probablement plus chauds et plus longs. Afin de maintenir une température intérieure agréable dans les maisons individuelles, sous une pergola ou dans une extension, un dispositif peut-être mis rapidement en place ; une protection pour éviter les surchauffes, se protéger de la fraîcheur ou créer une intimité.

Concepteur et fabricant, depuis 1993, de volets roulants, portes de garage, brise soleil et moustiquaires, FLO vient d’élargir sa gamme avec le store extérieur screen ZIP, un store à enroulement qui protège l’habitat de la chaleur pour se sentir bien chez soi.

Le store screen ZIP, motorisé, est composé d’un coffre, de coulisses, d’une barre de charge et d’une toile. Le coffre, discret et design, en aluminium extrudé se décline en deux versions : à pan coupé (100 mm x 100 mm) ou pan droit (110 x 150 mm ou 155 x 150 mm). Un professionnel se chargera de l’installation pour garantir des finitions soignées.

Un atout majeur : le coffre qui peut-être équipé d’une motorisation solaire ne nécessitera aucun travaux aux raccordements électriques. La motorisation solaire est une option, disponible à ce jour pour le coffre à pan coupé.

FLO propose deux nouvelles solutions pour gagnez en confort ! La toile screen 5500 Mermet offre la possibilité d’optimiser les apports lumineux sans subir l’éblouissement du soleil et en évitant de masquer la vue à l’extérieur. Quant à la toile screen 21154, elle permet une occultation totale et garantit une excellente protection thermique. Ces toiles sont aussi des éléments décoratifs qui embellissent les façades.

Un matériau à la pointe de la technologie pour un meilleur confort de l’habitat

Les toiles screen 5500 et 21150 sont en fibre de verre, un matériau léger et solide. Il possède des propriétés exceptionnelles qui offrent une bonne stabilité dimensionnelle : idéal pour les larges baies, et une bonne résistance et longévité dans le temps.

Les + de la toile Satinée 5500 

Déclinés en 52 coloris double face et jusqu’à 4000 mm de large en pan coupé et 6000 mm en pan droit (limite max. suivant hauteur), le tissu Satiné 5500 se singularise par ses nombreuses performances :

  • son excellente protection thermique : jusqu’à 90% de l’énergie solaire rejetée
  • sa très bonne maîtrise de l’éblouissement : jusqu’à 96% des rayons lumineux filtrés
  • sa transparence pour maintenir une vue parfaite à l’extérieur.

 

Les + de la toile black out Satinée 21154

  • une occultation totale : 100% des rayons lumineux et UV stoppés jusqu’à un éclairage de 500 watts
  • une excellente protection thermique : rejette jusqu’à 97% de l’énergie solaire en application extérieure (gtot = 0,03)
  • une facilité d’entretien
  • une résistance aux intempéries et à la décoloration due aux UV
  • de grandes dimensions jusqu’à 4000 mm de large en pan coupé et 6000 mm en pan droit (limite max. suivant hauteur).

 

Prix sur demande.

 

L’extérieur est aussi important que l’intérieur. Le store screen ZIP de FLO s’adapte aux tendances de déco actuelles et met le bien-être à la portée de tous.

 

Ô Le store screen ZIP est distribué par les installateurs FLO et le réseau Wizéo Fermetures.

 

Groupe Bouyer Leroux a finalisé l’achat du Groupe Panaget

Dans le cadre du déploiement de sa stratégie de développement durable de ses activités, le Groupe BOUYER LEROUX a finalisé, aujourd’hui 30 septembre, l’acquisition de 100% des titres de la Société MFP SAS, société holding détenant le Groupe PANAGET qui compte 2 filiales (PANAGET SAS, SAS Chêne de l’Orne) en France ainsi qu’une filiale aux Etats-Unis (PANAGET USA Inc.).

Dans le cadre du déploiement de sa stratégie de développement durable de ses activités, le Groupe BOUYER LEROUX a finalisé, aujourd’hui 30 septembre, l’acquisition de 100% des titres de la Société MFP SAS, société holding détenant le Groupe PANAGET qui compte 2 filiales (PANAGET SAS, SAS Chêne de l’Orne) en France ainsi qu’une filiale aux Etats-Unis (PANAGET USA Inc.).

Originaire de l’ouest de la France, le Groupe PANAGET, leader sur le marché français du parquet contrecollé, dispose de 2 sites industriels (Bourgbarré et Redon-35). Il fabrique et commercialise une large gamme de parquets en chêne d’origine française et de bois mural via des réseaux de négoces, des magasins spécialisés, des GSS et GSB, ainsi que des spécialistes du revêtement de sol. Il emploie 150 collaboratrices et collaborateurs et devrait réaliser un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros en 2019 dont près de 20% à l’export.

 

Le Groupe BOUYER LEROUX, N°1 français des matériaux de construction en terre cuite (briques de murs et de cloisons, conduits de cheminée, tuiles et faîtières) et des volets roulants (blocs baies), a pour origine la SCOP Bouyer Leroux qui est la 2ème plus grande SCOP industrielle de France, et est aujourd’hui organisé autour de 4 pôles*. Il poursuit une stratégie de développement durable de ses activités, et ambitionne de porter la part d’énergie non fossile (biomasse, biogaz, photovoltaïque) de 50% à 90% à moyen terme. Il emploie  1350 collaboratrices et collaborateurs, dispose de 23 sites industriels et devrait réaliser un chiffre d’affaires de 320 millions d’euros en 2019 dont environ 5% à l’export.

 

 * la fabrication de matériaux de construction en terre cuite (Société Bouyer Leroux ; 9 usines dédiées à la production des briques et solutions constructives bio’bric et de tuiles Tégula), la fabrication de fermetures et coffres de volets roulants pour l’habitat (Sociétés SPPF, 1 usine ; Fermetures Loire Océan, 1 usine ; SOPROFEN et TBS ; 7 usines dont 2 en Belgique), la fabrication de produits béton (Société Robert  THEBAULT ; 3 usines), la valorisation énergétique (BOUYER LEROUX Environnement ; 2 sites).

 

Cette acquisition s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement équilibré et durable du Groupe BOUYER LEROUX. Elle lui permet de renforcer son offre de solutions éco-performantes, de devenir un acteur majeur de l’économie circulaire, de se développer dans l’aménagement intérieur des bâtiments et de porter la part de la rénovation à 45% de son chiffre d’affaires.

 

Les objectifs du Groupe BOUYER LEROUX sont :

  • de renforcer le leadership de la marque PANAGET sur les marchés des bâtiments résidentiels et non résidentiels en France grâce à la qualité de son offre, et à la prescription auprès des maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre en synergie avec les sociétés du Groupe BOUYER LEROUX ;
  • d’accélérer le développement à l’international du Groupe PANAGET ;
  • d’enrichir les gammes de produits et de services grâce à la collaboration des équipes marketing, R&D, logistiques et informatiques des différentes sociétés du groupe en France et en Europe ;
  • de poursuivre la modernisation des outils de production engagée par le Groupe PANAGET et d’améliorer les processus de fabrication pour garantir la qualité des produits et services, et de répondre aux enjeux futurs en matière de développement durable, de qualité de l’air intérieur ;
  • de garantir l’approvisionnement en matières premières du Groupe PANAGET par une stratégie d’approvisionnement voire d’acquisition de massifs forestiers en lien avec la stratégie de développement durable du Groupe BOUYER LEROUX ;
  • de développer des synergies d’achat et techniques entre les sociétés Bouyer Leroux et Panaget ;
  • de s’appuyer sur le management en place pour consolider la notoriété des marques et la culture d’entreprise pour fédérer autour de valeurs humaines et professionnelles, et favoriser l’engagement des collaboratrices et collaborateurs dans un projet porteur d’avenir pour le Groupe PANAGET.

 

Le Groupe BOUYER LEROUX et le Groupe PANAGET dont les cultures d’entreprises sont proches, se réjouissent de cette opération qui leur permettra d’offrir à leurs clients des solutions globales, originales et performantes, pour la construction et la rénovation de bâtiments résidentiels et non résidentiels éco-performants.

 

Bois flotté, un vernis extra-mat qui révèle la beauté du chêne au naturel

Parmi sa collection de parquets en chêne de France, Panaget nous fait découvrir sa création, la finition Bois flotté, best-seller du sol en bois pour la maison. Lavé, salé, chahuté, le bois flotté possède cette couleur si singulière qui va ravir les inconditionnels du bois brut au naturel. Fort de son succès, Panaget le propose dans plusieurs largeurs y compris en grands formats 184 et 223 !

Terra une nouvelle Collection de pierres naturelles dédiée aux plans de travail pour des ambiances d’exception

Cupa Stone vient de lancer Terra, une gamme premium de pierres naturelles pour les plans de travail de cuisine. Composée de 3 quartzites -Bruma, Séquoia, Querqus- et de 5 granits -Black Hebenum, Black Kenai, Arcano, Artic Tempesto, Abisal-, des matériaux nobles et naturels qui conservent toute leur élégance et leur authenticité pour créer des cuisines d’exception.

Cupa Stone vient de lancer Terra, une gamme premium de pierres naturelles pour les plans de travail de cuisine. Composée de 3 quartzites -Bruma, Séquoia, Querqus- et de 5 granits -Black Hebenum, Black Kenai, Arcano, Artic Tempesto, Abisal-, des matériaux nobles et naturels qui conservent toute leur élégance et leur authenticité pour créer des cuisines d’exception.

Les pierres naturelles de la Collection Terra sont le fruit d’une sélection drastique à travers des carrières du monde entier avec comme principaux critères de choix une qualité exceptionnelle et une esthétique unique. Disponibles en 2 et 3 cm d’épaisseur, ces nouveaux matériaux naturels pour les plans de travail sont extrêmement résistants ; ils ne craignent pas les chocs et sont faciles d’entretien. La Collection Terra, c’est une haute qualité d’exécution et de finition conçue pour durer ! 

Les quartzites : naturellement précieux

Le quartzite est une pierre naturelle aux multiples effets décoratifs qui garantit des pièces uniques grâce aux couleurs et rendus esthétiques à chaque fois différents.

BRUMA, avec ses tons neutres -grisâtre, taupe et crème- rehaussé par quelques veines foncées est le quatzite le plus intemporel de la gamme. Ce revêtement se fond dans tous les décors de cuisine et apporte de l’élégance et de la luminosité en toute circonstance. Finition : polie

Le SÉQUOIA est un quartzite clair qui ressort par l’éclat qu’il apporte dans sa finition polie. Sa teinte très douce et ses veines grises multidirectionnelles offrent une touche élégante et s’harmonisent parfaitement avec le blanc mat de la cuisine. La pierre naturelle équipe, ici, les plans de travail et la crédence. Elle donne une allure incomparable à la cuisine.

QUERQUS, chêne en latin, évoque la texture du bois avec sa couleur marron et ses singularités. En surface, des petites veines de couleur ivoire et noire donnent l’impression d’un mouvement continu.  Cette teinte chaude et intense assure un bel effet meublant dans une cuisine d’un blanc immaculé. Existe en 2 finitions : polie et cuir.

Les granits : une nature universelle généreuse

Penser au granit comme un produit classique et traditionnel, c’est commettre une erreur ! Il se décline, en effet, en de nombreux coloris et apparences. Démonstration avec les cinq modèles présentés qui sont de véritables atouts de décor et de modernité pour donner du caractère à la cuisine.

Le granit BLACK HEBENUM ressort par son intense couleur noire et par l’incomparable éclat de sa finition polie. Il s’harmonise avec tous les styles de cuisine mais le résultat le plus spectaculaire est atteint en le combinant à des meubles blancs. Il est aussi parfait pour afficher un total look black.

BLACK KENAI, qui est un granit d’une grande dureté et résistant, se caractérise par une profonde couleur noire et des veines denses grises. Son esthétique et sa texture, semblables au marbre, magnifient tous les espaces et s’adaptent à tous les volumes. Un plan de travail en BLACK KENAI se marie à la perfection avec des meubles en bois foncé en y associant quelques touches de couleurs vives pour un effet de contraste garanti. Finition : polie

Pour une touche plus audacieuse, osez ARCANO. Ce plan de travail en granit noir intense avec ses veines très marquées révèle plus que jamais les singularités de la pierre.  Décoratif, il donne un effet dynamisant et une personnalisation optimale à la cuisine ! Même si son aspect ressemble à celui du marbre, il a la robustesse d’un granit. Finition : polie

ARTIC TEMPESTO, une déclinaison de quartzite idéal pour les plus intrépides, pour ceux qui cherchent à se démarquer avec un matériau original. Différents tons de gris, crème et noir convergent dans cette pierre naturelle qui, sans aucun doute, deviendra la pièce maîtresse de la cuisine.

Existe en 2 finitions : polie et vieillie.

Le granit ABISAL offre de subtils changements de tons entre les blancs et les gris avec des nuances bleues. Il inspire un décor contemporain ; l’urbain chic est rendu par des effets très expressifs qui apportent de la distinction à cet espace. Finition : polie

La gamme Terra est une collection exclusive et haut de gamme qui séduira les particuliers en quête d’inspiration, soucieux d’apporter une touche très personnelle à leur projet d’aménagement intérieur. Pour obtenir un prix, Cupa Stone conseille de se rapprocher d’un marbrier.

L’agence Cupa Stone Paris-Ouest à Coignières expose la gamme Terra dans son showroom permettant aux particuliers de la découvrir et de choisir leur tranche de quartzite ou de granit pour réaliser leur plan de travail. Cupa Stone se charge de livrer la pierre naturelle n’importe où en France grâce à son réseau de distribution de 11 agences réparties sur l’ensemble du territoire.

Retrouvez la gamme Terra sur leur site internet : www.cupastone.fr/terra/

Bouyer Leroux lance sa 1ère gamme de bardage, bio’bric façades

Bouyer Leroux

Lancement de sa 1ère gamme de bardage, bio’bric façades.

Bouyer Leroux, N°1 français des matériaux de construction en terre cuite (briques de murs, briques de cloisons, conduits de fumée), confirme sa stratégie de développement durable et équilibré. L’entreprise se lance ainsi dans la fabrication et la commercialisation de bardeaux en terre cuite, traditionnels, émaillés ou pigmentés sous la marque bio’bric façades. « Notre offre autorise une grande liberté architecturale tout en garantissant d’excellentes performances techniques, explique Antoine Cellier, le directeur Marketing. Nous ambitionnons de devenir un acteur de référence sur le marché du bardage. »

Bouyer Leroux, N°1 français des matériaux de construction en terre cuite (briques de murs, briques de cloisons, conduits de fumée), confirme sa stratégie de développement durable et équilibré. L’entreprise se lance ainsi dans la fabrication et la commercialisation de bardeaux en terre cuite, traditionnels, émaillés ou pigmentés sous la marque bio’bric façades. « Notre offre autorise une grande liberté architecturale tout en garantissant d’excellentes performances techniques, explique Antoine Cellier, le directeur Marketing. Nous ambitionnons de devenir un acteur de référence sur le marché du bardage. »

600 000 euros d’investissements pour ce nouveau marché

En  2014, Bouyer Leroux rachetait les filières et le stock de bardage de Woestelandt dans le Nord. En 2015, une unité de production dédiée aux bardeaux a été créée sur le site de la Séguinière : mouleuse et séchoir des produits grandes longueurs ont été réquisitionnés et un nouveau four cellule a été installé.

En parallèle, la R&D a travaillé pendant 5 ans pour mettre au point un produit fiable et de qualité. « Les équipes commerciales sont maintenant formées, le réseau de prescripteurs (architectes,  promoteurs, etc.) se construit petit à petit  et notre Avis Technique a été validé par le CSTB » indique Antoine Cellier. « Nous venons de terminer la livraison d’un très beau chantier de 1000 m2 de bardeaux émaillés blanc à La Courneuve avec le promoteur Nexity. Actuellement, nous livrons l’extension de notre filiale SPPF, à Cholet, qui sera recouverte de bardage pigmenté uni gris anthracite associé à des bardeaux rouge naturel. »

 

Les offres bio’bric façades

2 offres coexistent : une offre standard et une offre créative.

Encadrée par un Avis Technique, l’offre standard propose deux parements avec des hauteurs différentes :

-> Précibric : H. 10 cm et longueurs variant de 10 à 60 cm  – 200 € HT / m² fourni posé en plain carré

-> Précidal : H. 25 cm et longueurs variant de 10 à 60 cm  –  180 € HT / m² fourni posé en plain carré

L’offre créative, comme son nom l’indique, est adaptée pour les créations de bardage en sur-mesure avec un grand choix de profilés, de hauteurs et de longueurs.

Profilés à la demande : à emboîtement, à recouvrement, de une à plusieurs ventelles, carré (30 cm x 30 cm).

Longueur : 10 à 140 cm

Bio’bric façades propose plusieurs solutions pour traiter les angles : en butée, arête en métal, angle en métal.

 

Finition pigmentée

Offre différenciante sur le marché, les bardeaux Bouyer Leroux peuvent être pigmentés pour sortir des finitions plus traditionnelles naturelles et émaillées. Teintés grâce à l’application d’une résine bicomposante, les bardeaux revêtent alors des teintes blanches, des nuances de gris, du bleu, du doré, du phosphorescent ou encore des couleurs dichromatiques à effets.

D’un coût équivalent à l’offre émaillée, le procédé pigmenté permet soit d’obtenir des couleurs très précises (nuancier RAL ou réalisation de couleurs spécifiques pour le chantier) soit de réaliser des effets (doré, métallisé) et de les combiner aux couleurs (par exemple bleu + quartz). En outre, le procédé de pigmentation conserve le grain de la terre cuite apportant aux bardeaux un rendu unique.

Structure bois/métal

Le système de façade ventilée garantit une protection efficace contre l’humidité et les risques de condensation. Sa mise en œuvre est facile.

La structure porteuse comprend une ossature primaire en bois ou en métal complétée par une ossature en liteaux bois ou en profilés métalliques. Le système d’accrochage intégré au parement permet un montage par emboîtement et offre une souplesse de calepinage.

 

 

Un parement naturel, durable et recyclable

Un parement naturel : réalisés à partir d’argile extraite dans les carrières à proximité des usines de Bouyer Leroux, les parements en terre cuite ne requièrent pas d’additifs dans leur procédé de fabrication.

Un parement durable : la terre cuite présente une exceptionnelle durabilité. Le support ne subit ainsi pas de variations dimensionnelles liées aux conditions climatiques. Le parement permet de réaliser des projets à la fois esthétiques et pérennes. Il est résistant aux UV, aux chocs (Q3/Q4) et au gel.

Un parement recyclable : la terre cuite est un matériau inerte, son recyclage est aisé.

Le bardage en terre cuite, une solution 100% naturelle et durable pour la construction et la rénovation énergétique des bâtiments isolés par l’extérieur.

Plus d’infos : www.biobric.com/bardage

La Journée de l’Efficacité Energétique et Environnementale du Bâtiment

1ère édition régionale :

La Journée de l’Efficacité Énergétique et Environnementale du Bâtiment    

Le 10 octobre 2019 à Nantes – Espace Titan 

En 2020, le secteur de la construction devrait vivre une petite révolution : une réglementation environnementale, avec une prise en compte de l’empreinte carbone, avec des exigences énergétiques renforcées…

En 2020, le secteur de la construction devrait vivre une petite révolution : une réglementation environnementale, avec une prise en compte de l’empreinte carbone, avec des exigences énergétiques renforcées…

EnerJ-meeting 2019, événement organisé par Batiactu Groupe qui existe depuis trois ans à Paris, va inaugurer sa 1ère édition en région. « Le choix de Nantes se justifie par son économie locale dynamique et une vision avancée du bâtiment. Et Nantes se classe dans le top 3 des écosystèmes les plus attractifs des villes en région… » souligne Philippe Nunes, Directeur de l’événement.

Plus de 600 décideurs et prescripteurs du bâtiment sont attendus pour partager leurs visions et leurs expériences sur la future réglementation RE 2020 et échanger sur les tendances énergétique et environnementale tant en construction neuve qu’en rénovation.

 

Un offre dense et riche en rencontres

Un espace d’exposition – déjà complet – réunira 40 acteurs de la filière efficacité énergétique et environnementale du bâtiment – industriels, fabricants, start up, ingénieries et services.

Un programme riche composé de plusieurs plénières, de débats et de retours d’expérience sera proposé pour comprendre les évolutions actuelles et à venir dédiées aux maîtres d’ouvrage et aux maîtres d’œuvre du bâtiment ; programme animé par Pierre-Yves LEGRAND, Directeur de Novabuild.

De nombreuses personnalités du secteur du bâtiment référentes sur le plan national et des acteurs économiques régionaux interviendront tout au long de la journée. Citons parmi eux :

  • Alain MAUGARD, co-animateur du Plan de Rénovation Energétique pour l’Etat
  • Philippe PELLETIER, Président du Plan Bâtiment Durable
  • Emmanuel ACCHIARDI, sous-directeur DHUP
  • Jean-Christophe VISIER, directeur de la prospective au CSTB
  • Alain ROUAUD, directeur commercial de Bouygues Construction Grand Ouest
  • Hugues DELPLANQUE, responsable Energie Environnement LAD-SELA
  • Alain BERTRAND, directeur général adjoint de l’aménageur SAMOA
  • Marika FRENETTE, architecte agence WIGWAM
  • L’agence d’architecture MAGNUM
  • Vincent BRAIRE et Jérémie ROBERT du BET POUGET
  • Etc.

 

La Journée de l’Efficacité Energétique et Environnementale du Bâtiment bénéficie du « haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République » et du soutien des partenaires tels que le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, le Ministère de la Cohésion et du Territoire, l’ADEME, le CSTB, et bon nombre d’institutions professionnelles référentes nationales et régionales.

 

INFOS PRATIQUES

 

  • L’espace Titan ouvrira ses portes de 8h30 à 20h00
  • Début des conférences : 9h00 précises
  • Inscriptions gratuites réservées sur invitation aux maîtres d’ouvrage et aux maîtres d’œuvre
  • Plus d’infos sur https://nantes.enerj-meeting.com

La Communauté de Communes des Vallées du Haut-Anjou (CCVHA) s’engage dans une démarche RSO !

En obtenant en février dernier le nouveau Label LUCIE 26000 Collectivités, la Communauté de Communes des Vallées du Haut Anjou témoigne de la volonté politique de ses élus d’engager une transition durable des politiques publiques et de promouvoir une gouvernance responsable pour répondre aux défis économiques, écologiques, climatiques et démographiques de leur territoire. Le label traduit le choix de la CCVHA de co-construire un territoire responsable avec l’ensemble de ses parties prenantes.

 

LE CONTEXTE DE LA LABELLISATION LUCIE

Issue de la fusion des Communautés de Communes du Haut-Anjou, de Ouest-Anjou et de la Région du Lion d’Angers, la Communauté de Communes des Vallées du Haut-Anjou (CCVHA) a été créée le 1er janvier 2017 et compte 16 communes avec 36 918 habitants. Ce contexte de fusion a motivé la démarche de la CCVHA à participer à la définition du 1er référentiel du Label LUCIE 26000 Collectivités avec le concours du Conseil Départemental du Maine et Loire. La démarche RSO de la CCVHA s’inscrit directement dans sa volonté de construire un projet de territoire responsable et de faire de la RSO la colonne vertébrale de la collectivité, de l’action publique et du territoire.

La labellisation LUCIE est un processus indépendant et exigeant. La CCVHA s’en est aperçue lorsqu’en décembre 2018, suite à son premier audit d’évaluation par des experts indépendants, Vigeo Eiris, elle a repoussé la labellisation pour pouvoir apporter des compléments. Après avoir revu ses procédures et ses engagements, la CCVHA a finalement obtenu le label en février 2019.


Février 2019, la CCVHA est la 1ère collectivité française à obtenir le Label LUCIE 26000 Collectivités (1er label de responsabi-lité sociétale ou de développement durable) en prenant 49 engagements de progrès.

La CCVHA est ainsi l’un des territoires pilotes des démarches RSO (Responsabilité Sociétale des Organisations) territoriales en France.

L’OBTENTION DU LABEL LUCIE VA PERMETTRE AU CCVHA DE FIXER LE CAP DE L’AMBITION COMMUNE DE LA CCVHA EN ENGAGEANT LA COLLECTIVITE :

– dans une démarche d’amélioration continue de l’action publique et des services rendus aux
citoyens pour répondre aux nouveaux défis sociétaux,
– à consolider l’engagement des agents et des services pour développer une culture commune,
– à renouveler le mode de gouvernance,
– à améliorer durablement les conditions de travail des agents,
– à préserver les ressources naturelles du territoire,
– à conforter son assise économique et son attractivité.


UNE DECLINAISON D’ACTIONS CONCRETES POUR UNE DEMARCHE DE PROGRES SOUTENUE

D’ores et déjà, les élus et les cadres sont mobilisés autour des axes de progrès qui sont inscrits dans la labellisation et qui vont participer à l’élaboration des plans d’actions du futur projet de territoire. Par exemples :
– pour répondre à l’objectif prioritaire d’amélioration des conditions de travail des agents (PA3 individus/respect des droits fondamentaux) après l’audit réglementaire des risques psychosociaux qui a été commandité suite aux alertes de quelques agents et des partenaires sociaux,
– pour rendre les parties prenantes externes actrices des choix d’orientation RSO et pour les associer au déploiement des actions retenues,
– pour construire le dialogue social interne et donner du sens à l’action des agents (CE, CHSCT…).
– pour mettre en valeur les actions et projets aboutis avec le contrat nature avec par exemple la volonté de restaurer les 50 mares à vocation pédagogique sur le territoire de la CCVHA.


3 ANS POUR PROGRESSER EN RS0

Une fois le label obtenu, l’organisation a 3 ans pour mettre en œuvre l’ensemble de ses engagements. Au bout de 18 mois, l’évaluateur externe revient pour en vérifier l’avancement. Le rapport est ensuite transmis au comité de labellisation qui valide ou non le maintien du label. Avec LUCIE 26000, l’organisation entre dans une démarche d’amélioration continue afin de conserver sa position d’acteur engagé et responsable.

La RSO, pour Responsabilité Sociétale des Organisations, permet d’appliquer les enjeux de responsabilité sociétale aux territoires. Elle est alignée sur les 7 questions centrales de la norme de l’ISO 26 000 : gouvernance de l’organisation, respect des droits fondamentaux de la personne, valorisation du capital humain, préservation de l’environnement, loyauté et responsabilité sur les marchés, respect des intérêts des usagers et des clients, équilibre entre intérêts de la collectivité et intérêt général et transparence du système de décision et de contrôle.


A noter dans vos agendas :

La CCI Maine et Loire, première CCI labellisée Lucie 26000, avec le soutien de la CCVHA accueilleront la Convention Nationale LUCIE en septembre prochain qui réunira tous les acteurs publics et privés labellisés.

Pour des demandes d’interview : deux binômes élus et services :


Président du CCVHA : Etienne Glémot : e.glemot@valleesduhautanjou.fr
Vice-Présidente Projet de territoire RSO : Virginie Guichard :
v.guichard@valleesduhautanjou.fr

Directeur Général : Christophe Gheeraert : c.gheeraert@valleesduhautanjou.fr
Responsable RSO : Stéphane Jeanneteau : s.jeanneteau@valleesduhautanjou.fr

Dernières actualités presse !