Cécile Roux Relations Presse

MC PLAST 1er clip à tomates français biodégradable

1er clip à tomates français biodégrable pour une culture responsable et une économie circulaire​

Confrontés à un problème de déchets et, pour certains, de cohérence avec les démarches d’agriculture raisonnée/biologique, les producteurs maraîchers vont devoir utiliser des clips compostables comme support de pieds de tomates cultivés en serre pour être en conformité avec les futures réglementations environnementales à l’horizon 2025.

Confrontés à un problème de déchets et, pour certains, de cohérence avec les démarches d’agriculture raisonnée/biologique, les producteurs maraîchers vont devoir utiliser des clips compostables comme support de pieds de tomates cultivés en serre pour être en conformité avec les futures réglementations environnementales à l’horizon 2025.

En effet, la France veut optimiser la gestion de ses déchets. Le gouvernement examine, actuellement, dans le cadre de l’élaboration d’une feuille de route sur l’économie circulaire qui devrait paraître en mars, différentes mesures visant à « améliorer la gestion du cycle de vie des produits, de leur conception jusqu’à leur traitement lorsqu’ils deviennent déchets ».

Michel Criquetot, dirigeant de MC Plast, entreprise basée en Loire-Atlantique (44) et spécialisée dans l’injection moulage de thermoplastiques, vient de créer un produit totalement innovant sur les marchés du maraîchage et du jardin : le clip à tomates biodégradable.

Complétement biodégradable, le clip, qui est éliminé en compostage en 11 semaines, associé aux autres déchets verts, s’inscrit dans une démarche durable et responsable.

De nouvelles pratiques agricoles écologiquement responsables !
Le clip à tomates est réalisé avec un matériau thermoplastique à base végétale : le PLA (acide polylactique). Ce biopolymère agrosourcé est issu, essentiellement, d’amidon de maïs, ressource renou-velable. Le clip est donc entièrement biodégradable.

Une fois ramassés à la fin de la collecte, les clips seront compostés avec les déchets végétaux (feuilles, tiges). Le processus de compostage n’entrainera aucun rejets ni émissions autres que de l’eau, du CO2 et une biomasse neutre.

Une solution technique facile à mettre en oeuvre
La ficelle qui supporte le plan de tomates est tendue du sol au haut de la serre. La charnière du clip à tomates vient se fixer sur la ficelle.


Avantages du clip à tomates
– > Bénéfices environnementaux :
– 100% des bioplastiques entrant dans la formulation sont recyclés.
– La régénération en continu des chutes dans le process de fabrication garantit
l’absence de déchets de production !
– Les polymeres et les outillages d’injection sont produits dans l’Ouest, ce qui
optimise le bilan carbone par ailleurs exemplaire du clip.

– > Impact économique pour les producteurs maraîchers : une baisse de 30% des charges
L’utilisation de clips biodégradables nécessite 4 fois moins de temps de travail en fin de culture qu’avec des clips en polyéthylène (PE). Ils permettent une diminution des charges de 30% (Source Chambre d’Agriculture du Morbihan).


Prix de vente HT :
– Clip à tomates : 12 € le sac de mille
– Virgule : 7 € le sac de mille


Fabricant – Distributeur : MC Plast

Au programme : investissements 2018 : 12,5 millions et briques zéro carbone d’ici à horizon 2025

Groupe Bouyer Leroux: au programme : investissements 2018 : 12,5 millions et briques zéro carbone d’ici à l'horizon 2025

Lire le dossier de presse :

PRÉSENTATION DU GROUPE BOUYER LEROUX

Le Groupe BOUYER LEROUX est aujourd’hui organisé autour de 4 pôles. Il emploie 900 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires d’environ 185 millions d’Euros.

L’activité du Groupe BOUYER LEROUX s’organise autour de 4 pôles :

Sites de production

Pôle Terre cuite

Pôle Terre cuite

–     BOUYER LEROUX & BOUYER LEROUX STRUCTURE :

production de briques, tuiles, conduits de fumée et bardage en terre cuite (9 sites industriels sur le territoire français).  

Pôle Fermetures pour l’habitat

–     SPPF ET FLO :

fabrication de fermetures et de coffres de volets roulants pour l’habitat.

Pôle Béton

      Société Robert THEBAULT

        fabrication de produits béton (3 usines).

Pôle Environnement

       BOUYER LEROUX ENVIRONNEMENT :

centre d’enfouissement technique avec valorisation de biogaz utilisé comme combustible par l’activité terre cuite à la Séguinière (49).

 

Quelques dates à retenir :

1955 : Constitution à La Séguinière de la société Bouyer Leroux

1980 : Passage de l’entreprise en SCOP (Société Coopérative et Participative)

1986 : Rachat de l’usine terre cuite « Produits Rouges de Vendée » à St Martin des Fontaines (85)

1996 : Rachat de SPPF

2013 : Rachat de l’activité Structure «  d’Imérys terre Cuite », qui devient Bouyer Leroux Structure, filiale de Bouyer Leroux

2015 : Rachat de la société « Robert Thébault »

2016 : Rachat de la société « Fermetures Loire Océan »

3 février 2018 : Fusion-absorption de Bouyer Leroux Structure

La mission du groupe Bouyer Leroux est d’être un industriel des matériaux de construction reconnu nationalement pour son dynamisme et sa contribution à la transition énergétique.

À cette fin, le groupe a l’ambition de se différencier par la qualité et l’originalité de son offre de solutions destinées à la construction et l’amélioration de bâtiments éco-performants, par le professionnalisme de ses collaboratrices et collaborateurs, et par la qualité de sa relation de proximité avec ses clients.

La stratégie du groupe Bouyer Leroux est celle d’un groupe industriel doté d’une culture positive, entrepreneuriale et responsable, qui vit avec son époque, investit sans relâche dans son potentiel humain et industriel, et qui se projette dans l’avenir en anticipant et en intégrant les évolutions sociétales, culturelles, réglementaires, technologiques, environnementales, macro-économiques.

Cette stratégie est « long-termiste » et considère une approche patiente et raisonnable de l’économie. Elle est à l’image d’un groupe industriel qui n’est pas essentiellement mobilisé sur l’amélioration de ses performances financières, la croissance à tout prix et le recours massif et risqué à l’endettement. Elle prend en compte sereinement le caractère cyclique des marchés du BTP, et elle vise à une croissance équilibrée, durable et rentable des différentes activités du groupe.

Cette stratégie est définie en concertation avec les salariés-sociétaires. Elle intègre une gestion optimale et exemplaire de toutes les ressources du groupe*, un management efficace des hommes et des projets, un développement planifié de solutions innovantes associant produits et services pour créer plus de valeur ajoutée pour les clients, les filiales du groupe, les collaboratrices et collaborateurs, et ainsi garantir sa pérennité, son attractivité et son indépendance.

* le capital humain, les propriétés foncières, les matières premières, l’énergie, l’eau, l’outil industriel, les ressources financières, le temps.

 

Elle privilégie le développement du cœur de métier ou autour du cœur de métier, et peut nécessiter la réalisation d’opérations de croissance externe ciblées sur des entreprises industrielles présentant un niveau élevé d’intégration et offrant une complémentarité de gamme et de couverture géographique, une originalité et une qualité des systèmes et produits cohérentes avec celles du groupe.

Le groupe Bouyer Leroux prévoit un programme d’investissements de plus de 10 millions d’euros en 2018 parmi lesquels des investissements capacitaires sur SPPF et des investissements liés à l’innovation sur Thébault. Dans ce programme, 6,5 millions d’euros concernent le pôle « Terre cuite » où des investissements sont notamment prévus pour moderniser le site de Colomiers et améliorer les conditions de travail et sécurité sur l’ensemble des sites de production.

La mission de la société Bouyer Leroux est de développer, de produire, de marketer sous la marque bio’bric, et de livrer dans des positions de leader compétitif des systèmes constructifs principalement à base de terre cuite, destinés à la construction de maisons individuelles, de bâtiments résidentiels et non résidentiels éco-performants.

Elle vise au développement durable et planifié de l’entreprise et considère un objectif de bilan carbone neutre à horizon 2025-2030.

Les solutions (systèmes, produits, accessoires, services) commercialisés par la société Bouyer Leroux répondent à des critères précis constituant un standard de qualité bio’bric, à des performances (thermiques, acoustiques et mécaniques, sanitaires) conformes aux normes et réglementations en vigueur, à des caractéristiques d’originalité technique, d’ergonomie, de mise en œuvre simple et rapide, de gammes complètes, d’étanchéité et d’esthétique, de fiabilité technique dans le temps, de compétitivité.

Elle impose de positionner les clients, la qualité et l’environnement au centre des réflexions, des politiques et des projets de l’entreprise.

La croissance organique s’opère sur la base d’une politique sélective d’investissements privilégiant les investissements de développement, permettant d‘accéder à une croissance qualitative et robuste (niche, effet de gamme, nouveaux segments de marché, équilibre neuf / rénovation, etc.), d’accéder à un bilan carbone neutre, et d’améliorer les conditions de travail pour faire de Bouyer Leroux un industriel référent en Europe.

 

La culture d’entreprise coopérative centrée sur la performance opérationnelle et la satisfaction des clients, l’amélioration continue de la performance de l’entreprise en matière de compétitivité – productivité, de qualité des produits et services, de sécurité et d’environnement, le Marketing et l’Innovation plus forte dans les produits et les services, la motivation et la prise d’initiative des collaborateurs très bien formés, informés et managés, sont des éléments de différenciation et de dynamisme essentiels qui seront au cœur de la stratégie de la SCOP Bouyer Leroux et qui lui permettront de conforter dans les années à venir sa position de leader en France et de garantir la pérennité à long terme.

Suite à l’acquisition de l’activité IMERYS Structure devenue Bouyer Leroux Structure le 30 septembre 2013, par laquelle le groupe Bouyer Leroux est devenu le leader français des matériaux de construction en terre cuite, un travail considérable de convergence opérationnelle, sociale, informatique, culturelle, juridique, coopérative a été réalisé entre Bouyer Leroux Structure et Bouyer Leroux ces trois dernières années.

L’année 2017 aura été marquée par des avis des Instances Représentatives du Personnel des 2 sociétés et des décisions de Conseil d’Administration prises à l’unanimité en faveur du projet de fusion-absorption de Bouyer Leroux Structure dans la SCOP Bouyer Leroux, qui ont permis d’engager le parrainage des collaboratrices et collaborateurs de Bouyer Leroux Structure au sociétariat.

La très forte mobilisation et la clarté du choix par lesquels les collaboratrices et collaborateurs de Bouyer Leroux Structure ont exprimé leurs souhaits de devenir sociétaires de la SCOP Bouyer Leroux atteste d’un état d’esprit pleinement responsable et de leur confiance dans le projet de fusion-absorption.

Le vote à l’unanimité du Conseil d’Administration de soumettre le projet de fusion-absorption au vote de l’Assemblée Générale témoigne de la confiance et de la volonté des Administrateurs de la SCOP Bouyer Leroux représentant les sociétaires, de fédérer l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs de Bouyer Leroux et de Bouyer Leroux Structure autour de valeurs coopératives, de valeurs professionnelles et de valeurs humaines, et de les associer au projet de développement durable, rentable et pérenne de la SCOP Bouyer Leroux.  

L’aboutissement de ce long et lourd processus sera la fusion-absorption de Bouyer Leroux Structure dans la SCOP Bouyer Leroux qui fera l’objet d’une Assemblée Générale Extraordinaire le 3 février 2018 et devrait donner naissance à la 2ème plus importante SCOP industrielle de France.

L’innovation et l’accompagnement des clients sont au cœur de la politique de développement de Bouyer Leroux.

La marque bio’bric, qui a acquis au fil des années une notoriété nationale, propose à ses clients des solutions innovantes pour la construction. Cette offre, en constante évolution pour être toujours en phase avec son marché, est la clef de son succès depuis 38 ans.

I – UNE NOUVELLE ORGANISATION COMMERCIALE & MARKETING

La nomination de Pierre-Alexandre Cheminel au poste de directeur Marketing & Commercial au printemps 2017 a été la première étape de la réorganisation de la direction commerciale afin de répondre à deux objectifs :

– améliorer la satisfaction clients

– répondre plus rapidement aux spécificités locales des marchés

Pour ce faire, les moyens mis en place sont à la hauteur des ambitions de Bouyer Leroux :

– une force commerciale renforcée pour accroître sa proximité client au travers de son maillage

sur le territoire français

– une offre innovante de services pour une approche client exemplaire

Une plus grande présence sur le territoire avec une équipe réactive et de proximité.

Bouyer Leroux continue d’investir dans les hommes pour renforcer sa présence sur le terrain et accompagner efficacement ses clients. Le marché se complexifie, l’offre pour y répondre devient plus technique, la proximité avec les clients est donc essentielle.

A compter du 1er avril 2018, Johan Loizeau, directeur régional des ventes Nord-Ouest, prendra la direction nationale des ventes. Cette direction qui était organisée jusqu’alors autour de 4 directions régionales des ventes : sud-est, sud-ouest, nord-ouest et nord-est vient de créer une nouvelle région – la région Normandie-Ile de France-Centre- pilotée par Virgile Molimart récemment recruté.

La direction de la région Nord et Est a, quant à elle, été confiée à Jean-Luc Aboucaya, homme d’expérience qui a contribué notamment au fort développement de bio’bric sur l’Ile de France. Cette région, qui représente un enjeu stratégique, est une zone de conquête, où bio’bric dispose de moyens d’actions spécifiques pour réussir tels que les Carrefours de l’innovation,…

Depuis janvier 2018, 7 nouveaux délégués technico-commerciaux ont intégré les équipes commerciales bio’bric. Un commercial couvre ainsi entre 1 et 2 départements.

Bio’bric, c’est aujourd’hui 60 000 visites clients par an.

Ainsi, pour les accompagner au quotidien, bio’bric dispose sur le territoire de :

  • 14 chargés de prescription pour accompagner les projets en phase amont
  • 1 directrice du développement
  • 45 délégués technico-commerciaux pour suivre les poseurs et distributeurs
  • 1 commerciale sédentaire dont le poste a été créé pour accompagner les clients lors des périodes de transition et les équipes itinérantes sur des missions spécifiques
  • 19 correspondantes commerciales

II – UNE ÉQUIPE TECHNIQUE TRES QUALIFIÉE POUR RÉPONDRE AUX ATTENTES ET AUX

      BESOINS DES CLIENTS

Bouyer Leroux dispose, aujourd’hui, de moyens d’ingénierie et de R&D pour répondre aux enjeux de l’évolution de la réglementation. Sa direction technique, qui propose des services inédits grâce à une équipe expérimentée, s’est renforcée en intégrant une ingénieure thermicienne au printemps 2017. Fally Titipkina est titulaire d’un doctorat en thermique du bâtiment. Sa mission est de présenter les solutions bio’bric auprès des bureaux d’études thermiques et d’aider au développement de celles-ci en regard des évolutions réglementaires à venir, avec notamment le suivi des Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires.

Pilotée par Jean-François Regrettier, la direction technique de Bouyer Leroux, c’est :

  • 4 techniciens bureau d’études pour assurer l’assistance technique par téléphone, réaliser les études quantitatives et optimiser les calepinages des clients
  • 8 techniciens chantier pour former les entreprises à la mise en œuvre des solutions bio’bric
  • 1 responsable du Service Après-Vente
  • 1 ingénieur structure et 1 ingénieure thermicienne pour accompagner les prescripteurs dans la conception de leurs projets avec les solutions bio’bric et accompagner les labellisés E+C-

III – BOUYER LEROUX INVESTIT SUR L’INNOVATION

Toujours en veille et en recherche de différenciation vis-à-vis de ses concurrents, Bouyer Leroux a défini des thèmes de recherche et de développement prioritaires pour accompagner sa stratégie d’innovation et valoriser ses produits.

      1°) Les innovations de rupture grâce au LAB Bouyer Leroux

Cette structure de co-création de produits innovants, créée fin 2017, fédère aussi bien des hommes en interne que les acteurs de la profession : institutionnels, industriels, clients finaux, distributeurs et entreprises. Ils réfléchissent à des projets de rupture pour anticiper l’offre de demain (nouveaux champs d’application, nouvelles techniques, etc.).

Un premier projet français de construction hors site en brique  à Sury-le-Comtal (42)

Courant novembre, une maison de plain-pied de 100 m², a ainsi été réalisée pour répondre à des objectifs de gain de temps, de simplicité de mise en œuvre et de diminution de la pénibilité.

Ce chantier expérimental, qui a été concluant, va donner lieu à une réflexion plus globale permettant de mieux prendre en compte en amont les caractéristiques du chantier ainsi que les conditions de livraison (distance atelier-chantier, type de camion, mode de levage).

De nouveaux essais sont programmés dans les mois à venir.

     2°) Nouveaux services digitaux

Les nouveaux services digitaux qui viennent d’être mis en place sont destinés à faciliter le choix des particuliers et à aider le quotidien des clients professionnels.

         – jeconstruis-biobric.com, nouveau site internet dédié au grand public

Cet outil, simple et pédagogique, accompagne le particulier dans son projet de construction ou d’extension : argumentaire sur les bénéfices de bio’bric, vidéos de présentation. Le site l’oriente aussi, sur simple demande, vers des constructeurs partenaires bio’bric. 

                                – une documenthèque bio’bric sur appli destinée au pro

Côté pro, une application développée par Mobi-Apps, accessible

sur tous supports y compris smartphones et tablettes, donne

accès à l’ensemble de la documentation bio’bric.

bio’bric a également mis en ligne, sur la plateforme BIM & CO, ses premières maquettes numériques 3D (BIM).

Pour répondre aux défis environnementaux (lutte contre le réchauffement climatique, préservation des ressources), et conformément aux valeurs affichées par la marque bio’bric, Bouyer Leroux a placé le développement durable au cœur de sa stratégie d’entreprise depuis de nombreuses années.
Cela se traduit notamment par :
– la commercialisation de solutions bio’bric qui répondent voire anticipent les réglementations de
demain
– une gestion exemplaire des ressources, une réduction des consommations en énergie et le
développement d’une offre alternative en énergies renouvelables.

I – DES SOLUTIONS BIO’BRIC POUR ACCOMPAGNER LES RÉGLEMENTATIONS DE DEMAIN

En proposant des solutions à haute performance thermique qui participent à la construction de bâtiments très économes en énergie, bio’bric contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre liées au chauffage. Ainsi, la marque accompagne ses clients dans leurs projets de labellisations E+C- dans le cadre de l’expérimentation de la prochaine règlementation environnementale.

Les premiers projets bio’bric répondant au label E+C- sortent de terre
La nouvelle réglementation intègrera, en plus de la performance thermique du bâti, son impact environnemental, de la fabrication des solutions mises en œuvre à leur fin de vie.
Bouyer Leroux, précurseur dans la certification thermique des briques, inaugurera sa 1ère maison individuelle E+C- (à Energie Positive et à Réduction Carbone) en Nouvelle Aquitaine.

Son partenaire, Agena Constructions, a sélectionné une solution constructive éco-performante, la brique bgv’RT1.2 (R=1,20 m².K/W), afin d’assurer un confort thermique optimal.

1ère maison individuelle labellisée E+C-
en Nouvelle Aquitaine

Agena Constructions livrera sa première maison individuelle labellisée E+C- (à Énergie positive et Réduction Carbone) courant du 2nd trimestre 2018.

Grâce aux choix des matériels et des matériaux à haute performance qui composeront la maison, à l’orientation et à l’architecture, cette première maison s’inscrit dans le projet d’expérimentation de la future règlementation environnementale. Ce sera la première réalisation à obtenir ce label en Nouvelle Aquitaine.

Pour la performance énergétique, le constructeur espère atteindre le niveau E3 (sur une échelle croissante de E1 à E4)

Concernant la réduction carbone (échelle de C1 à C2), il devrait atteindre le niveau C1.
La maison se composera de 3 chambres, 1 bureau, 2 salles de bains dont une dans la chambre parentale avec un dressing, 1 cellier et 1 garage de 60 m2

Descriptif du projet :
• Maison sur terre plain
• Elévation des murs extérieurs en briques rectifiées de la marque bio’bric, modèle bgv’RT1.2 (R=1,20 m².K/W), montées au mortier-colle à joints minces.
• Coffre demi-linteaux CVR 27 pour réduire les déperditions d’énergie au droit des ouvertures
• Charpente fermettes combles perdus
• Couverture en tuiles terre cuite d’Imerys HP17
• 37 m² de panneaux photovoltaïques
• Menuiseries Alu et PVC avec volets roulants électriques
• Système de chauffage air/air T-ONE d’Aldes
• Eau Chaude Sanitaire avec Ballon thermodynamique Edel 200L d’Auer
• VMC double flux Dee Fly d’Aldes

Les énergies renouvelables, avec les 37 m² de panneaux photovoltaïques, devraient permettre d’atteindre le seuil E3 (le niveau énergie 4 étant techniquement inaccessible au vu des surfaces de panneaux photovoltaïques nécessaires sur ce projet). Cette maison atteindra donc le niveau « énergie » maximal possible.

La brique bgv’ RT 1.2 a été choisie pour sa très haute performance thermique, permettant ainsi des économies de chauffage et donc moins d’émissions de CO2. L’étude « carbone » s’est, entre autres, appuyée sur une FDES spécifique qui traduit bien les émissions de CO2 propres à la fabrication de la brique et à son utilisation. 34% de l’énergie utilisée pour fabriquer la bgv’RT 1.2 est issue
d’énergies renouvelables (biogaz et sciure).

Lieu : Beuste (64)
Surface : 133 m²
Maitre d’œuvre : Agena Constructions / Maître d’ouvrage : Mr Tomasi et Mme Laffaire
Durée des travaux : 12 mois
Date de livraison : septembre 2018
Coût de la construction : 206 000 € TTC

II – UNE STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

La stratégie énergétique s’inscrit dans la démarche de développement durable et équilibré des activités du groupe Bouyer Leroux.
Au niveau industriel, elle s’est matérialisée par la création d’une Direction Energies dont l’objectif est de :

– Réduire les consommations spécifiques des usines en relation avec les équipes de production et de process
– Diminuer la consommation d’énergie fossile et améliorer ainsi le bilan carbone du groupe Bouyer Leroux
Cette stratégie énergétique s’articule autour de 2 axes :
– Le renforcement des moyens humains affectés à l’amélioration des performances
industrielles.

 Le recrutement d’un second ingénieur process vient à ce titre renforcer la direction du développement afin de décliner, sur l’ensemble des sites de production, une démarche d’amélioration continue de la qualité des produits.
Cela se traduit par la mise en place et le pilotage d’un plan d’actions, décliné par usine, visant notamment :

 La diminution du taux de déchets
 L’amélioration de l’efficacité énergétique des process

– L’évolution du dispositif industriel afin de réduire au maximum l’empreinte carbone des produits. Pour ce faire, Bouyer Leroux s’est engagée à :

 « Effacer » d’ici 5 ans l’énergie électrique consommée par l’ensemble des usines (57 GWh par an).
Pour ce faire, 100% des besoins en électricité seront compensés par de l’électricité verte produite avec des panneaux photovoltaïques installés sur les toitures des usines et sur d’anciennes carrières ainsi réhabilitées. (*)
(*) : Sites déjà équipés : La Boissière du Doré – en projets sur La Séguinière,
Saint-Martin, Gironde sur Dropt, Colomiers et Mably

 Passer d’ici 2025 de 40% à 90% de l’énergie thermique nécessaire aux process de fabrication des briques de murs produite à partir de biomasse.

 Utilisation d’une énergie de substitution dans les séchoirs, produite à partir de combustibles biomasse.
La mise en œuvre de cet objectif va se traduire par la mise en place de 3 foyers biomasse (bois de recyclage) pour alimenter 5 séchoirs. (**)
(**) : Sites déjà équipés : Gironde sur Dropt et Saint-Martin – en projets sur
La Séguinière, Saint-Martin et Colomiers.

 Généralisation des biocombustibles solides dans les fours de cuisson.
Déjà développé sur certaines usines, l’usage de biocombustibles (biogaz, sciures de bois issues de la 1ère et 2ème transformation du bois, sous-produits de l’industrie agro-alimentaire tels que les coques de tournesols, issues de céréales provenant des silos agricoles, etc.) dans les fours de cuisson des briques sera généralisé après équipement et adaptation de 2 fours complémentaires. (***). Les approvisionnements en biocombustibles s’inscrivent dans un schéma d’économie circulaire au niveau régional.
(***) : Sites déjà équipés : La Séguinière, Saint-Martin, Gironde sur Dropt et
Mably (partiellement) – en projets sur Colomiers et Mably.

 Une enveloppe d’investissements de 60 M€ d’ici 2025

 35 M€ pour la mise en place des unités de production d’électricité (panneaux photovoltaïques)
 20 à 25 M€ pour la mise en place des foyers biomasse et la généralisation de l’utilisation de biocombustibles.

Démarrage en novembre 2017 d’une unité de cogénération d’électricité et de chaleur sur le site de Mably.

Réalisée en partenariat avec Dalkia (filiale EDF), l’unité de cogénération d’électricité et de chaleur représente un investissement de près de 3 M€.

Fonctionnant en continu du 1er novembre au 31 mars de chaque année, cette unité permet de produire à partir de gaz naturel :

– 2/3 de l’énergie thermique nécessaire au séchage des briques
– 90 % de l’électricité consommée sur le site

La centrale de cogénération complète le dispositif énergétique du site, le four de cuisson des briques étant alimenté en biogaz depuis plus de 10 ans.

Nouveau catalogue 2018/2019 « Connecté à la nature »

« Connecté à la nature », le nouvel album d’inspiration des parquets Panaget

 La maison Panaget dévoile son nouveau catalogue « Connecté à la nature », une édition pour se laisser emporter par la chaleur et l’élégance de ses parquets en chêne. C’est l’éveil des sens grâce aux multiples sensations qu’offre le bois…

La maison Panaget dévoile son nouveau catalogue « Connecté à la nature », une édition pour se laisser emporter par la chaleur et l’élégance de ses parquets en chêne. C’est l’éveil des sens grâce aux multiples sensations qu’offre le bois…

« Connecté à la nature » : le choix du bois

Le bois nous relie à la nature. Chaque arbre est différent et chaque lame d’un parquet Panaget est unique. La manufacture française fabrique exclusivement des parquets en bois d’essence noble, essentiellement le chêne.

A travers son catalogue, Panaget nous invite à ôter ses chaussures pour renouer avec le plaisir de marcher pieds nus sur un parquet en chêne véritable. Sensations de bien-être et de confort garanties.

« Connecté à la nature » 116 pages d’inspiration

Le format du catalogue a changé. Plus petit donc plus facile à prendre en main, le catalogue « Connecté à la nature », rempli d’idées déco et d’aménagement, se feuillette comme un magazine. Le plaisir vient ensuite en découvrant la Collection 2018-2019 qui décline les parquets en chêne en cinq collections principales : Naturels intemporels, Blancs lumière, Gris subtils, Bruns élégants, Motifs… De nouvelles finitions sont à la pointe des tendances pour des intérieurs aussi bien classiques que contemporains.

La gamme Bois mural n’est pas en reste et s’étoffe également au fil des années pour permettre des folies en matière de décoration.

Les parquets et la gamme bois mural Panaget offrent une infinie créativité pour toutes les pièces de la maison. Les ambiances, réalisées dans des intérieurs agencés par des hôtes passionnés de décoration et d’art de vivre, répondent à des styles très variés. Ils habillent tous types d’espaces (privés, publics) alliant technicité et design.

 

Ce catalogue de 116 pages, illustre tout le savoir-faire de Panaget, ses valeurs de qualité et de service. Nul doute qu’il séduira aussi bien les particuliers que les architectes et les décorateurs d’intérieur.

Les parquets Panaget, fabrication 100% française

Dix pages sont dédiées aux coulisses de la fabrication dans les ateliers Panaget, basés en Bretagne. Les femmes et les hommes qui font Panaget depuis 1929 s’investissent pleinement et transmettent leurs savoir-faire pour faire perdurer la qualité des produits.

Sa passion du bois et sa capacité à innover font aujourd’hui de Panaget le premier fabricant français de parquets.

 

Préconisations des visuels et photos :

> page de couverture

> page 13 : Bois flotté

> page 67 : Tourbe

> page 89 : Brut de récup

Février 2018

Argile, Cendre et Fauve, trois nouveaux parquets vieillis signés Panaget

Argile, Cendre et Fauve, trois nouveaux parquets vieillis signés Panaget

Créateur de parquets en chêne, Panaget enrichit sa gamme Zenitude, caractérisée par de fortes singularités, avec trois nouvelles finitions, Argile, Cendre et Fauve. Le chêne est ici sublimé par ces finitions -huilées ou vernies- de très grande qualité qui donnent de la puissance à une décoration élégante et chic, et qui apportent un supplément d’âme aux intérieurs neufs ou rénovés.

Créateur de parquets en chêne, Panaget enrichit sa gamme Zenitude, caractérisée par de fortes singularités, avec trois nouvelles finitions, Argile, Cendre et Fauve. Le chêne est ici sublimé par ces finitions -huilées ou vernies- de très grande qualité qui donnent de la puissance à une décoration élégante et chic, et qui apportent un supplément d’âme aux intérieurs neufs ou rénovés.

Sur une base nuancée de chêne de France clair et sombre, Zenitude offre un choix de parquets volontairement vieillis qui met à l’honneur les originalités du bois sans limite : nœuds, discoloration, fentes, aubier… Avec Argile, Cendre et Fauve, Panaget illustre bien les nouvelles tendances déco en répondant au besoin grandissant d’un retour aux sources et nous invite tout simplement à nous déchausser pour ressentir la chaleur et le confort du chêne.

Argile

Inspiré des céramiques non vernissées, Argile, verni gris-brun, laisse apparaître la beauté naturelle du bois pour un sol très décoratif et unique. Le parquet se coordonne, ici, parfaitement à l’esprit  nature de la chambre et au linge de lit bleu pétrole, couleur idéal pour cette pièce car synonyme de détente et de bien-être.  Dès l’entrée jusqu’au séjour, son authenticité apaise et donne envie d’y marcher pieds nus.

Cendre

Subtile alternative aux teintes naturelles, Cendre s’inspire des pontons en bois grisé et éclairci par les intempéries. Parfaitement dosée, cette finition laisse transparaître toutes les spécificités du parquet en chêne huilé. Vivement conseillée dans une pièce baignée de lumière, elle magnifie les gris et réchauffe résolument l’espace. Jouez le contraste par des touches de couleur avec les accessoires.

Fauve

La finition Fauve doit sa teinte chaleureuse aux planchers anciens passés à l’encaustique. Un verni légèrement satiné qui assure au parquet foncé un charme intemporel. On l’apprécie dans un salon où il suggère une atmosphère contemporaine et un style très affirmé. Et contrairement aux idées reçues, un parquet sombre ne rétrécie pas l’espace ; combiné à des murs blancs ou de couleur très claire, le parquet Zenitude avec sa finition Fauve donne une impression de volume à la pièce.

CARACTERISTIQUES

  • Parquet contrecollé monolame large (139) ou  extra-large (184)
  • Epaisseur : 14 mm
  • Epaisseur du parement de bois noble : 3,4 mm
  • Support : contreplaqué
  • Longueur : de 500 à 2000 mm
  • Largeur : 139/184 mm
  • 3 teintes : Fauve (vernis satiné), Argile (vernis mat) et Cendre (huilé)
  • 4 chanfreins pour les finitions Fauve et Centre
  • 2 chanfreins pour la finition Argile
  • Compatible sol chauffant
  • Pose flottante avec colle ou pose collée en plein
  • Garantie 30 ans
  • m²/colis : 1,39 / 1,84
  • Prix public indicatif TTC :   92,95 €/m² (large) et 100,35 €/m² (extra-large)

PANAGET : NOS VALEURS, VOS GARANTIES

Made in France with love!

Place à la qualité avec un produit 100% chêne de France et fabriqué en France, dans les ateliers de la manufacture Panaget.

Les bois des Parquets Panaget, issus de forêts gérées durablement et de sources contrôlées, sont certifiés PEFC.

Les produits de décoration et de construction doivent afficher leur niveau d’émissions polluantes. Panaget est l’un des seuls fabricants de parquet à jouer la transparence puisque nous faisons appel à un laboratoire indépendant pour effectuer les tests d’émissions de nos produits. Les parquets Panaget sont estampillés :

*Information sur le niveau d’émission de substances volatiles dans l’air intérieur, présentant un risque de toxicité par inhalation, sur une échelle de classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions).

A PROPOS DE PANAGET

Panaget fabrique des parquets avec passion depuis 1929, en Bretagne. Fort de son expérience et de son savoir-faire, Panaget est aujourd’hui le premier fabricant français. Sa très large gamme (180 références au catalogue déclinées dans 26 teintes) lui permet de proposer une offre globale et de répondre à un large panel de distributeurs. Les parquets Panaget sont reconnus aux quatre coins du monde pour leur qualité.

Les parquets Panaget sont disponibles chez les négociants et dans les magasins spécialisés.

AD, nouvelle collection 2018

AD Nouvelle Collection 2018

Élaborée en collaboration avec l’agence design Sens, la nouvelle collection Ambiance Dressing édition 2018 est moderne et graphique.

Vous pouvez la découvrir dans le catalogue 2018 qui dévoile 21 nouveaux décors, 8 vitres laquées, 5 nouveaux modèles exclusifs, de nouvelles poignées et une finition de profil anthracite sablé.

Le catalogue se divise en 5 familles de produits : dressings, aménagements, portes de placard, séparations de pièces et verrières.

Élaborée en collaboration avec l’agence design Sens, la nouvelle collection Ambiance Dressing édition 2018 est moderne et graphique. Vous pouvez la découvrir dans le catalogue 2018 qui dévoile 21 nouveaux décors, 8 vitres laquées, 5 nouveaux modèles exclusifs, de nouvelles poignées et une finition de profil anthracite sablé. Le catalogue se divise en 5 familles de produits : dressings, aménagements, portes de placard, séparations de pièces et verrières.

AD, marque premium de Coulidoor, permet des configurations d’aménagement sur-mesure et offre aux particuliers la possibilité de créer des intérieurs personnalisés. Son ADN repose sur l’équilibre des matières et des couleurs et sur l’optimisation de l’espace et des volumes pour des créations uniques et des intérieurs d’exception.

Les nouveaux modèles exclusifs

A mi-chemin entre la sobriété des décors classiques et l’ambition d’un design avant-gardiste, la collection exclusive 2018 présente des modèles tendances. Parmi les nouveautés de la gamme, la vitre laquée Addict bleu propose un graphisme de caractère, pièce maîtresse d’un intérieur contemporain et audacieux.

Profil argent mat, modèle Addict bleu

Dimensions de chaque vantail :

  1. 2500 x L. 1000 mm

Prix indicatif : 2 326 € TTC hors livraison et hors pose

Pour un décor discret et tout en légèreté, optez pour le modèle Mikkado. L’esthétique de ce panneau révèle la beauté des choses simples et raffinées. Idéal dans un salon pour créer une ambiance cocooning.

Profil argent mat, modèle Mikkado

Dimensions de chaque vantail :

  1. 2500 x L. 1000 mm

Prix indicatif : 2 326 € TTC hors livraison et hors pose

Des aménagements avec des cloisons verrière

Toujours dans la tendance des ateliers d’artistes, Ambiance Dressing élargit sa gamme avec la porte de placard Ceres Atelier qui apportera le style et l’authenticité de l’univers industriel. Plusieurs finitions de profil sont disponibles : blanc mat, noir mat, argent mat et anthracite sablé. Les verrières AD, se déclinent en de multiples compositions, pour sublimer les lieux au grès de vos envies.

Modèle atelier pivotant noir mat 1 montant 2 partitions, vitre dépolie avec poignée Craft

Pour cette configuration,

  1. 2 500 mm x L. 1 800 mm

Prix indicatif : 1 559 € TTC hors livraison et hors pose.

Verrière coulissante en blanc mat, modèle duo 2 montants avec profil de réception

Pour cette configuration,

  1. 2 500 mm x L. 1 800 mm

Prix indicatif : 2 308 € TTC hors livraison et hors pose.

Un dressing 100% sur-mesure

Grâce au sur-mesure et à l’étendue de la gamme AD, il est très simple d’aménager un dressing de façon esthétique et astucieuse. Le dressing devient une pièce à part entière où on vient se réfugier et trouver l’inspiration pour une nouvelle journée qui commence. Ambiance Dressing optimise au mieux l’espace en utilisant des astuces et accessoires comme des compartiments, un îlot central, des tablettes anglaises, des portes pantalon coulissants, etc. Concevez LE dressing de votre rêve.

Dressing graphis blanc, îlot central anthracite avec pousse-lâche, miroir sur joue à droite, poignées cubico noires.

Pour cette configuration : prix indicatif : 6 229 € TTC hors livraison et hors pose.

Embarquez dans l’univers de la mer et des marins avec Rêves de phare

Embarquez dans l’univers de la mer et des marins avec www.revesdephare.fr

Fidèle à la Bretagne, l’entreprise MC Plast vient de lancer sa nouvelle marque « Rêves de phare », qui fabrique et distribue des lampes sous forme de phares à monter soi-même, exclusivement sur internet.

Fidèle à la Bretagne, l’entreprise MC Plast vient de lancer sa nouvelle marque « Rêves de phare », qui fabrique et distribue des lampes sous forme de phares à monter soi-même, exclusivement sur internet.

Bien plus qu’un objet fonctionnel, ces phares, qui nous font revivre nos souvenirs de bords de mer et les parties de pêche miraculeuses, sont des éléments de décoration à part entière dans notre intérieur. Ils se déclinent en quatre modèles : Armorique, Cornouaille, Léon et Trégor. Ludiques, atypiques autant qu’authentiques et écologiques, ces tours lumineuses créent des ambiances poétiques et bohèmes…  pour le plus grand bonheur des amoureux de l’Océan. On entendrait presque le ressac des vagues et les cris plaintifs des goélands ! Un présent original à l’approche des fêtes de fin d’année… 

Une présence unique !

Un vrai phare pour décorer salon, bureau, magasin, salle d’attente ou restaurant, c’est du jamais vu ! Si leur ampoule LED installée dans la lanterne offre de multiples facettes à l’éclairage (quinze couleurs pré-enregistrées et cinq niveaux d’intensité), c’est par leur taille que les « Rêves de phare » impressionnent : avec leur 1,62 m à la lanterne, voilà des phares qui s’ancrent d’évidence dans la cour des grands. De quoi créer des ambiances différentes pour chaque moment de la journée en format XXL…

 

Un jeu de construction créatif

Les phares, constitués d’environ 3600 pièces, sont livrés en kit. Les pièces s’assemblent facilement, en 3h45, sans vis ni colle, suivant un système d’emboîtement breveté. Chaque phare est personnalisable puisque l’emplacement des fenêtres et des briques de couleur est au libre choix des personnes. Une lumineuse occupation familiale toute trouvée pour les vacances d’hiver…

 

Des matériaux 100 % écologiques et une fabrication 100% française

0% de pétrole pour la fabrication des briques ! Les phares sont réalisés avec un matériau thermoplastique à base de carbone végétal : le PLA (acide polylactique). Ce biopolymère agrosourcé est issu de ressources renouvelables, l’amidon de maïs et les déchets de bois. Il est entièrement biodégradable. Ces matériaux continuent de faire l’objet de développements spécifiques sous licence exclusive. La régénération en continu des chutes dans le process de fabrication garantit aucun déchet de production !

Les matières premières et les outillages d’injection sont produits dans l’Ouest, ce qui optimise le bilan carbone par ailleurs exemplaires des phares.

 

LEON, Bro-Leon : Le Léon forme la pointe nord-ouest du Finistère dont Brest.

 

TREGOR, Bro-Dreger et la côte de granit rose : c’est le site du célèbre phare de Ploumanac’h

 

CORNOUAILLE,  Bro-Gernev, région très connue pour son célèbre événement culturel quimpérois et pour les phares de Penmarc’h entre autres…

 

ARMORIQUE, large région côtière atlantique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caractéristiques techniques

Hauteur : 162 cm

Diamètre : 28 cm

Poids total : 22 kg

Nombre de pièces : 3600 environ

Socle gris ou noir

Assemblage sans colle ni vis en 3h45

Briques en PLA bois 100% renouvelable

Eclairage LED

Variateur de couleurs

Alimentation 220 V

Prix public : 385 € TTC (hors port)

 

 

 

A propos de MC Plast

 

Michel Criquetot, fondateur et dirigeant de l’entreprise MC Plast, basée en Loire-Atlantique, est engagé écologiquement. Il n’a de cesse de trouver des solutions respectueuses de l’environnement dans la fabrication des produits. La société a reçu de nombreux prix et distinctions :

  • 2005 : MC Plast reçoit la « Charte de progrès en environnement » décernée par le Conseil général, la CCI, et la Chambre de métiers de Loire-Atlantique ;
  • 2006 : MC Plast reçoit le premier prix pour ses pièces injectées à base de farine de bois dans le cadre du concours « Artinov’  »;
  • 2012 : MC Plast reçoit le premier prix des Trophées régionaux du développement durable (catégorie TPE) ;
  • 2013 : MC Plast obtient le label « Nantes capitale verte 2013 » décerné par Nantes Métropole ;
  • 2014 : MC Plast intègre le Pôle des éco-industries de Poitou-Charentes.

Créatif à tout vent, il donne le cap d’une nouvelle activité d’aménagement intérieur avec Rêves de phare. www.revesdephare.fr

 

Domeus Constructions

Domeus Constructions

Réalisation du 1er lotissement en brique au coeur de Vallet (44)

Le 3 octobre 2017

Domeus Constructions inaugure le lotissement au cœur de Vallet

Depuis 10 ans, Domeus Constructions s’est doté d’une forte notoriété locale grâce à son savoir-faire et son engagement auprès de ses clients. Créée en 2007, par Guillaume Mary, 4ème génération de bâtisseurs, l’entreprise familiale spécialisée dans la construction de bâtiments neufs est devenue un acteur de poids sur le marché de la construction en Loire-Atlantique.
Aujourd’hui, Domeus est choisi pour son expertise et sa capacité à imaginer et réaliser des maisons sur mesure alliant confort, performances thermiques et design, en intégrant des solutions respectueuses de l’environnement et économiques.

LOTISSEMENT DE VALLET :
PARI REUSSI
En partenariat avec l’aménageur foncier et la collaboration de la mairie de Vallet, Domeus a construit le 1er lotissement de 8 maisons en blocs de terre cuite, équipé 100% gaz naturel. Ces maisons qui conjuguent esthétisme, bien-être et efficacité énergétique sont habitées pour 5 d’entre elles depuis le début de cet été. Les 3 dernières sont en cours de livraison.

Lorsqu’on se réfère aux règles d’urbanisme actuelles qui tendent plutôt à densifier les constructions en milieu urbain, ce micro quartier créé en plein centre ville de Vallet fait figure d’exception : ici, place au confort de vie et à l’espace.

LE PROGRAMME
Lotissement de 8 lots :

  • 5 lots de 250 m² environ
  • 2 lots de 350 m² environ
  • 1 lot de 450 m² environ

8 Constructions :
4 plain-pied de 75 à 90 m² (maison 2 chambres à 4 chambres) 2 plain-pied de 110 m² (maisons 3 ch /4 ch)
2 maisons à étage de 120 m² environ (maisons 4 ch)
Programme destiné à tout type de clientèle :
7 maisons sur les 8 sont destinées à la résidence principale

– 10% de logement investisseurs.

– 10% de logement investisseurs.

– 40% de Primo Accédant : jeunes couples avec enfants.

– 50% de Retraités : « jeunes » retraités qui font le choix d’une maison individuelle (à défaut d’investir dans un appartement),  conçue sur mesure afin de faciliter leur mode de vie(maison de plain-pied), tout en restant proches des commodités.

FICHE TECHNIQUE DU LOTISSEMENT
Lieu : Rue des Caves à Vallet
Superficie : 2 400 m² pour 8 lots à bâtir et environ 500 m² de voierie
Maître d’ouvrage : Terre du Vignoble
Constructeur : Domeus Constructions
Durée des travaux : 10 mois (en moyenne/maison)
Coût de la construction : à partir de 1 250 € /m2 pondéré (habitable + 50% des annexes)


POUR DES MAISONS SAINES, DURABLES ET ECONOMES EN ENERGIE

Pour la réalisation de ce lotissement, le constructeur a sélectionné une solution constructive éco-performante, la brique bgv’primo de Bouyer Leroux afin d’assurer un confort thermique exceptionnel.
« Sur le plan sanitaire, la brique, classée A+ pour son niveau d’émissions de COV dans l’air intérieur, garantit un bien-être au sein de l’habitat. Sur le plan thermique, la brique dispose d’arguments face au parpaing puisque la bgv’primo est 3 fois plus isolante qu’un parpaing à épaisseur équivalente. Cela permet de belles économies d’énergie. Et enfin, sur le thème de la pénibilité au travail, la brique dont la pose est réalisée à joint mince ne nécessite pas de manutentions en mortier de ciment très consommateur en eau et gourmand en espace pour le stockage des matériaux » résume Guillaume Mary.

GRDF, PARTENAIRE DE DOMEUS CONSTRUCTIONS
GRDF a accompagné Domeus Constructions sur ce lotissement de 8 maisons au gaz naturel haute performance énergétique.
Dans un contexte énergétique en pleine mutation, le gaz naturel a un rôle à jouer dans la transition vers une société émettant peu de gaz à effet de serre et a toute sa place dans le mix-énergétique français.

C’est une énergie alternative propre, économique et porteuse d’avenir.
Les solutions gaz naturel permettent de répondre aux objectifs du Grenelle de l’environnement comme la maîtrise de la demande d’énergie et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et s’associent idéalement aux énergies renouvelables.
Depuis plusieurs années, en collaboration avec les constructeurs, les bureaux d’études, les installateurs, GRDF s’est fortement investi dans le développement et la promotion de solutions innovantes, pertinentes et éco-efficaces telles que la chaudière hybride, l’éco-générateur et le CESI (Chauffe-Eau Solaire Individuel) optimisé.
Concrètement, GRDF propose dès aujourd’hui aux constructeurs de maisons individuelles des solutions techniques au gaz naturel couplées aux énergies renouvelables innovantes et performantes, qui respectent la réglementation thermique actuelle et se positionne très bien dans le référentiel Energie Carbone préfigurant la future réglementation thermique.


LES VALEURS DE DOMEUS CONSTRUCTIONS
L’expert Domeus écoute, accompagne et conseille le nouveau propriétaire dans toutes ses démarches d’accession à la propriété et de construction de sa maison. Il l’informe à chaque étape de l’avancée de son projet.

L’engagement d’accompagnement
Les conseillers clientèle Domeus accompagnent le client de la recherche du terrain à la conception des avant-projets jusqu’à la réalisation des plans extérieurs et intérieurs avant remise du permis de construire. Les conducteurs de travaux prennent ensuite le relais pour appliquer respectueusement le cahier des charges, assurer la qualité de la réalisation et de la mise en œuvre et définir le planning d’intervention des différents corps de métiers.


L’engagement qualité
Les maisons Domeus sont construites dans les règles de l’art par des artisans expérimentés aux savoir-faire reconnus selon les techniques conformes aux normes en vigueur. Les études (ingénierie béton et thermique, et analyse des sols, etc.) sont scrupuleusement réalisées par des partenaires extérieurs.
L’engagement contractuel
Domeus s’engage à livrer les maisons à prix et délais convenus. Il assure les garanties d’assurance dommage ouvrage, de parfait achèvement, ainsi que les garanties décennale et biennale de bon fonctionnement.

L’engagement local
Domeus Constructions travaille en collaboration avec des artisans locaux sélectionnés sur leur savoir-faire pour une meilleure maîtrise des prix et pour garantir une régularité de la qualité des travaux. Ils s’agit essentiellement des entreprises de gros œuvre (maçonnerie, charpente, couverture…) et du second œuvre (plâtrerie, carrelage, électricité…).
Afin de limiter l’impact environnemental lié au transport des matériaux entre le site industriel et le chantier, Domeus fait appel à des industriels de proximité comme Bouyer Leroux basé à la Séguinière (49), PRB et Terreal.

DOMEUS CONTRUCTIONS EN QUELQUES CHIFFRES
Créée en 2007, Domeus Constructions a implanté son siège social à Basse-Goulaine et ouvert une agence commerciale à Orvault en septembre 2012.
Domeus, constructeur de maisons individuelles, emploie 11 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires en 2016 de 7 millions d’euros. Il construit une cinquantaine de maisons par an, 60 % au sud de la Loire et 40 % au nord.
Lors de ces quatre dernières années, Domeus a réalisé 4 cabinets médicaux à Vallet. D’ici l’été 2018, un programme de 4 lots dont un cabinet d’orthophonie sera livré sur cette commune.

Bouyer Leroux crée un poste de Directeur Energies

Emmanuel ALLORENT, Directeur Energies

Bouyer Leroux crée un poste de Directeur Energies

Emmanuel ALLORENT, Directeur Energies

Afin de relever les défis environnementaux à l’horizon 2025 et d’améliorer son bilan carbone, Bouyer Leroux Terre Cuite vient de renforcer son organisation en créant le poste de Directeur Énergies et annonce le recrutement d’Emmanuel Allorent.

Emmanuel ALLORENT, Directeur Energies

Afin de relever les défis environnementaux à l’horizon 2025 et d’améliorer son bilan carbone, Bouyer Leroux Terre Cuite vient de renforcer son organisation en créant le poste de Directeur Énergies et annonce le recrutement d’Emmanuel Allorent.

Agé de 41 ans, Emmanuel Allorent est Ingénieur diplômé de l’Ecole des Mines de Nantes, spécialisé en Génie des Systèmes Energétiques.

Il a débuté sa carrière chez Onyx Loire Bretagne où il a succes-sivement occupé des fonctions de directions d’unités industrielles pendant 7 ans. Il a ensuite intégré le Groupe Véolia en tant que Directeur des Activités de traitement et de valorisation de la Région des Pays de la Loire avant d’en être nommé Directeur d’Agence Régionale en 2012.

Fort de son expertise et de sa longue expérience du secteur de la valorisation énergétique, il a pour mission l’évaluation, la définition et la mise en œuvre de la stratégie énergétique de Bouyer Leroux Terre Cuite et du groupe Bouyer Leroux en collaboration avec la Direction du Développement, les Directions Industrielles et les Directions Générales.
De par sa fonction de Directeur Energies de Bouyer leroux Terre Cuite, Emmanuel Allorent est hiérarchiquement rattaché à Jérôme Gautron, Directeur du Développement de Bouyer Leroux Terre Cuite.
« Cette nouvelle compétence experte en énergies va permettre d’accompagner Bouyer Leroux Terre Cuite et le groupe Bouyer Leroux dans sa stratégie énergétique avec la mise en œuvre de projets tels que la création de centrales photovoltaïques, la production en cogénération d’électricité et de chaleur, le développement de biocombustibles ainsi que l’évaluation et la mise en œuvre de technologies nouvelles » explique Roland Besnard, Président Directeur Général du Groupe Bouyer Leroux.

Le Groupe Bouyer Leroux, N°1 français des matériaux de construction en terre cuite (briques de murs et de cloisons, conduits de cheminée, tuiles et faîtières), est organisé autour de 4 pôles*. Il emploie 900 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires d’environ 185 millions d’euros.
* La fabrication de matériaux de construction en terre cuite (Société Bouyer Leroux et Bouyer Leroux Structure ; 9 usines), la
fabrication de fermetures et coffres de volets roulants pour l‘habitat (Société SPPF), la fabrication de produits béton
(Société Robert THEBAULT ; 3 usines), la valorisation des déchets et la production de biogaz (Bouyer Leroux Environnement).

 

Coulidoor relooke son site web !

Coulidoor relooke son site web !

Coulidoor vient de refondre son site www.coulidoor.fr, en collaboration avec son agence de design Sens.

Coulidoor relooke son site web ! 

Coulidoor vient de refondre son site www.coulidoor.fr, en collaboration avec son agence de design Sens. Grâce au responsive web-design, ce nouveau site offre une navigation simplifiée et fluide sur toutes les tailles d’écran. La page d’accueil présente les quatre familles de produits : portes de placards, dressings et rangements, séparations de pièces et une nouvelle rubrique dédiée aux verrières.

Quelles sont les nouveautés ?

Le site offre un graphisme plus moderne et de nouvelles fonctionnalités pour une meilleure expérience client. Les internautes pourront imprimer, envoyer par e-mail ou partager sur les réseaux sociaux les articles, télécharger le catalogue Coulidoor 2017-19, surfer sur le blog tendance ou encore s’inscrire à la Newsletter trimestrielle. La nouvelle rubrique vidéo proposera des tutoriels de montage produit, de conseils et d’astuces pour offrir aux clients un service complémentaire et les accompagner dans leur projet d’aménagement sur mesure. Ainsi, le site valorise le visuel et propose une approche plus pédagogique.

Et côté pro ?

De leur côté, les professionnels pourront créer un compte dans l’Espace pro afin de consulter l’ensemble des documents et fiches techniques détaillées à télécharger.

COULIDOOR ZA de la Mesnillière – 5 rue Henri Larose 14790 VERSON Tél. 02 31 71 26 00 – www.coulidoor.fr 

Brut de récup, le nouvel habillage mural chêne signé Panaget

Brut de récup, le nouvel habillage mural chêne signé Panaget

Panaget enrichit sa collection Bois mural avec Brut de récup, un habillage en chêne merveilleusement imparfait.

Brut de récup, le nouvel habillage mural chêne signé Panaget

Panaget enrichit sa collection Bois mural avec Brut de récup, un habillage en chêne merveilleusement imparfait. Très wabi-sabi, Brut de récup est dédié à celles et ceux qui aiment les matières usées et accidentées. C’est cet aspect singulier que Panaget a su retranscrire grâce à un savoir-faire unique et respectueux de l’environnement : 100% naturel, sans aucun traitement ni finition, ce revêtement est fabriqué en France au sein des ateliers Panaget, avec du chêne issu de forêts françaises. Toute la beauté du bois en est sublimée !

 

Brut de récup,  rien que la matière !

Ces nouvelles lames décoratives font l’éloge de la nature dans son aspect le plus sauvage et le plus authentique. Ce retour aux sources, plébiscité dans la décoration intérieur, valorise les nuances naturelles du chêne. Brut de récup se caractérise, en effet, par des discolorations, des traces de sciage et des nœuds plus ou moins gros qui vont transformer les murs de la maison en pièces uniques. Sans complexe, on peut dire que c’est l’habillage mural anti-gaspi qui métamorphose les défauts et les singularités en atouts ! Un must pour la planète…

 

Gris cabane

Dans le même esprit récup, le bois mural Gris cabane est quant à lui inspiré du bois de grange grisé par les intempéries, marqué par les traces du temps. Les jeux de lumière soulignent les reliefs de cette finition 100% huile-cire. Très actuelle, cette teinte chaleureuse est parfaite pour réchauffer une pièce contemporaine mais elle peut aussi s’envisager dans un intérieur plus classique.

Facile et rapide à poser

Avec Concept Bois Mural de Panaget, la pose d’un habillage mural n’a jamais été aussi simple ! Le système de pose fonctionne sur ossature métallique ou de façon plus traditionnelle, sur tasseaux de bois.

 

Bois mural Brut de récup & parquet à bâton rompu Shabi Chaux

Apaisant et régénérant, Brut de récup crée une ambiance feutrée et cocooning ; un sentiment renforcé par le parquet à bâton rompu Shabi Chaux qui apporte luminosité et douceur : idéal pour équipé le coin salon.

Bois mural Gris cabane & parquet Authentique Topaze (Otello 139)

L’habillage d’un pan de mur avec la version Gris cabane apporte un supplément d’âme à ce loft contemporain aux ouvertures XXL. Il s’harmonise très bien avec un parquet naturel en chêne.

Caractéristiques : 

Dimensions des lames aboutées :

  • Epaisseur : 10 mm
  • Longueur : 2005 mm
  • Largeur : 141 mm

– Composition des lames :

  • Parement en chêne massif, épaisseur 2mm
  • Support : HDF
  • Contrebalancement
  • Elégie entre les lames 2,5 mm

Colisage :

  •  7 lames soit 1,98m²

Prix public indicatif TTC : 60,12€/m²

Attache de départ : 33,60€ le sachet de 10 (1 pièce/m linéaire)

Clip de montage : 60,96€ la boîte de 100 (20 pièces/m²)